Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

L’extrême droite s'installe au Bundestag

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Travail détaché : l'UE parvient à un accord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bientôt la fin du feuilleton des Constructifs"?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d’Ivoire : l’appel "au dialogue" de Guillaume Soro

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union européenne : la montée des égoïsmes ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union européenne : la montée des égoïsmes ? (partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

Amériques

Trump rassure le Japon concernant l'aide militaire américaine

© Brendan Smialowski, AFP | Le président américain, Donald Trump, et le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, à leur arrivée à leur conférence de presse commune, le 10 février 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/02/2017

La visite du Premier ministre japonais aux États-Unis doit durer 48 heures mais il aura suffit de quelques heures à Shinzo Abe, vendredi, pour obtenir des garanties de la part de Donald Trump concernant l'aide américaine en matière de défense.

Vendredi 10 février, au premier jour d’une visite du Premier ministre japonais Shinzo Abe, le président américain, Donald Trump, a déclaré, vendredi 10 février, que l'alliance entre les États-Unis et le Japon était un pilier de la paix et de la stabilité dans la région.

Donald Trump a ainsi évité de renouer avec la rhétorique de sa campagne, durant laquelle il avait reproché au Japon de profiter de la sécurité garantie par les États-Unis pour mieux voler leur emploi à des ouvriers américains.

"Nous sommes déterminés à assurer la sécurité du Japon et de toutes les régions relevant de son autorité administrative, et à renforcer encore notre alliance, qui est d'une importance cruciale", a déclaré le président américain. "Le lien entre nos deux pays et l'amitié entre nos deux peuples sont très, très profonds. Cette administration est déterminée à resserrer encore ces liens."

Soutien américain quant aux îles Senkaku/Diaoyu

Ces déclarations constituent une victoire pour Shinzo Abe, notamment face aux prétentions territoriales de la Chine. Le chef du gouvernement japonais a en effet obtenu que les États-Unis réaffirment leur soutien à son pays dans le conflit qui l'oppose à Pékin sur la souveraineté sur l'archipel des îles Senkaku, en mer de Chine orientale, que Pékin appelle les Diaoyu. Les deux dirigeants, précise leur communiqué commun, ont affirmé que l'article 5 du traité de sécurité américano-japonais couvrait ces îles.

Les deux hommes ont aussi parlé affaires, puisque Shinzo Abe, notamment accompagné de son ministre des Finances, Taro Aso, devrait présenter un plan d'investissements aux États-Unis censé créer 700 000 emplois via des investissements publics et privés dans de grands projets infrastructures, comme des lignes ferroviaires à grande vitesse, selon des sources gouvernementales japonaises.

Avec Reuters

Première publication : 10/02/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Shinzo Abe et Barack Obama côte à côte 75 ans après Pearl Harbor

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS-JAPON

    Le Premier ministre japonais Shinzo Abe prêt à faire "confiance" à Donald Trump

    En savoir plus

  • JAPON

    À Hiroshima, Barack Obama appelle à un monde sans arme nucléaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)