Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 10/02/2017

Vidéo : la course d’obstacles de Rose Nathike vers un meilleur destin

© Capture d'écran France 24

Rose Nathike a toujours couru. Que ce soit pour fuir la guerre, pour s’entraîner dans son camp de réfugiés au nord du Kenya, ou simplement pour faire face à son destin, qui l'a mené jusqu’aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Nos reporters retracent l’incroyable destin de cette athlète sud-soudanaise, porte-drapeau de l’équipe olympique de réfugiés à Rio et membre d’une famille éclatée par la guerre.

L'an dernier, la jeune athlète sud-soudanaise Rose Nathike a réalisé un de ses rêves en courant le 800 mètres aux Jeux de Rio. Comme une poignée d'autres sportifs, la jeune femme ne concourait pas sous la bannière de son pays, en proie à la guerre civile, mais sous celle de l'olympisme.

>> À voir aussi, notre grand reportage : "Les Jeux olympiques des réfugiés"

"Quand nous sommes entrés dans le stade Maracana au Brésil, les gens nous ont vraiment accueillis avec chaleur. Nous avons sentis que nous étions des êtres humains comme les autres", se rappelle-t-elle avec nostalgie. Comme ses confrères réfugiés, Rose est repartie de Rio sans médaille, mais avec la certitude que le sport pouvait lui ouvrir d'autres horizons.

Famille éclatée par la guerre

Aujourd'hui, Rose se prépare aux championnats à venir près de Nairobi, au Kenya, dans un centre d’entraînement dirigé par la fondation Tegla Loroupe pour la paix. À 750 km de là, dans le camp de réfugiés de Kakuma dont elle est issue, ses trois frères et sœurs, qu’elle a élevés après le départ de ses parents, se languissent d’elle. Par manque de moyens et parce que le statut de réfugié est très strict, il leur est impossible de faire le voyage pour se retrouver.

À quatre heures de route de Kakuma, au Soudan du Sud cette fois, vivent leurs parents. Après avoir laissé leurs enfants en sécurité dans le camp kenyan, ils sont retournés chez eux, espérant les faire revenir à la fin de la guerre. Mais le conflit s'est enlisé et les difficultés économiques ne leur ont pas permis de voyager. Cela fait neuf ans qu'ils ne se sont pas revus.

Nous avons parcouru les centaines de kilomètres qui séparent les membres de cette famille éclatée par la guerre. Une illustration des difficultés que rencontrent les personnes déplacées, mais aussi l’espoir qu’incarne Rose, pour les siens et pour tous les réfugiés, de franchir un à un les obstacles vers un meilleur destin.

Par Katya CLARENS , Bastien RENOUIL

Les archives

27/07/2017 Moyen-Orient

Vidéo : au Caire, avec les enfants des rues livrés à eux-mêmes

En Égypte, des dizaines de milliers d'enfants errent dans les rues du Caire, la capitale. Ils survivent tant bien que mal dans des conditions d'extrême pauvreté et sont en proie...

En savoir plus

20/07/2017 Asie - pacifique

Afghanistan : les enlèvements, une crainte au quotidien

Plus de 300 enlèvements ont été recensés en Afghanistan en 2016. Ils sont le fait de groupes terroristes, mais aussi, et surtout, de réseaux criminels. Et si l'on entend souvent...

En savoir plus

14/07/2017 Asie - pacifique

Football : l'empire chinois contre-attaque

Depuis plusieurs mois, la Chine rebat les cartes du football mondial. Grâce à des moyens quasi illimités, joueurs et entraîneurs issus des meilleurs clubs mondiaux y affluent...

En savoir plus

14/07/2017 Moyen-Orient

Exclusif : à l'assaut de Raqqa, fief de l'EI en Syrie

Dans le nord de la Syrie, la ville de Raqqa est aux mains du groupe État islamique (EI) depuis début 2014. Jusqu'à récemment encore impénétrable, cette ville stratégique,...

En savoir plus

07/07/2017 Pologne

Pologne : le grand écart européen

En Pologne, Jaroslaw Kaczynski, le chef de Droit et Justice (PiS), joue les francs-tireurs. Son parti, très influent sur le gouvernement, s'affranchit de plus en plus des règles...

En savoir plus