Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Axel Bauer : trente ans de carrière en un best of

En savoir plus

FOCUS

Face à Trump, la gauche américaine se mobilise

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande, Macron, passage de témoin"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Christian Prudhomme : "Le Tour de France est plus qu'une compétition cycliste"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Jean-Marie Cavada : "Sortons de la naïveté qui a permis aux nationalistes de prospérer"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Politique migratoire : une solution introuvable au niveau européen ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences dans le Kasaï : le pouvoir congolais est responsable, selon Félix Tshisekedi

En savoir plus

Amériques

Dopage : Armstrong va comparaître devant la justice américaine

© Stephane de Sakutin, AFP | Lance Armstrong photographié le 16 août 2015 lors d'une course cycliste près de Rodez pour une association caricative.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/02/2017

Un juge fédéral de Washington a validé, lundi, les poursuites judiciaires de l’État américain contre la star déchue du cyclisme Lance Armstrong dans le cadre de l’affaire de l’US Postal. La justice américaine lui réclame 100 millions de dollars.

Lance Armstrong va avoir du mal à remonter la pente. L’ancienne star du cyclisme mondial, déchue pour un scandale de dopage généralisé, va devoir comparaitre devant la justice américaine après la décision d’un juge fédéral de Washington de valider, lundi 13 février, un procès dans l’affaire de l’US Postal.

Le ministère américain de la Justice réclame à l'ex-champion près de 100 millions de dollars de dommages et intérêts, l'accusant d'avoir fraudé l'État en étant parrainé par l'US Postal Service, le service public de la poste américaine.

Lance Armstrong affirme que ces poursuites sont infondées, l'Etat n'ayant selon lui subi aucun préjudice du fait que l'US Postal serait sorti largement bénéficiaire de son contrat de sponsoring. Mais le juge Christopher Cooper a balayé cet argument dans sa décision de 37 pages, estimant notamment que la question du préjudice subi par l'État américain devait être tranchée par un jury et personne d'autre.

L'US Postal Service a versé plus de 32 millions de dollars à Tailwind Sports Corporation, l'équipe cycliste aujourd'hui dissoute de Lance Armstrong.

Lance Armstrong a été officiellement déchu en octobre 2012 de ses sept victoires (1999-2005) dans le Tour de France après que l'Agence américaine antidopage (USADA) l'eut accusé d'avoir activement participé au "programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l'histoire du sport".

Après des années de dénégations et malgré sa suspension à vie, Armstrong a attendu janvier 2013 pour reconnaître, devant la papesse de la télévision américaine Oprah Winfrey, qu'il avait eu recours au dopage.

Avec AFP
 

Première publication : 14/02/2017

  • RUSSIE

    Dopage : les révélations de cadres russes sur une "conspiration" crée la polémique

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Dopage : un millier d'athlètes russes et plus de 30 sports concernés, selon le rapport McLaren

    En savoir plus

  • DOPAGE

    JO-2012 : trois haltérophiles kazakhes privés de leur médaille d'or pour dopage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)