Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je suis Daphne"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme du travailleur détaché : vers un alignement des rémunérations

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Réduire un homme à un porc est aussi vain que considérer une femme comme un objet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Somalie : au moins 300 morts dans le double attentat à la bombe à Mogadiscio

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mademoiselle K sort un album incandescent

En savoir plus

FOCUS

Turquie : face à la désillusion, la fuite des cerveaux

En savoir plus

Amériques

Donald Trump renonce à son décret sur l'immigration mais en prépare un nouveau

© AFP | Le président américain Donald Trump, lors d'une conférence de presse à Washington, le 16 février 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/02/2017

Le président américain a annoncé, jeudi, qu'il présenterait un nouveau décret sur l'immigration "la semaine prochaine", plutôt que de contester la suspension du premier texte par la justice.

Donald Trump tient à son idée d'interdire provisoirement aux ressortissants de sept pays musulmans d'entrer aux États-Unis. Mais plutôt que de contester en appel la suspension de son premier décret par la justice, le 45e président américain compte en présenter un nouveau "la semaine prochaine", a-t-il annoncé jeudi 16 février, lors d’une conférence de presse.

Le ministère américain de la Justice a ainsi demandé à la cour d'appel de San Francisco l'abandon de la procédure sur le décret anti-immigration initialement pris le 27 janvier. "Le président va faire en sorte que le pays soit immédiatement protégé, plutôt que de poursuivre une longue procédure", a indiqué le ministère dans un mémorandum adressé à la cour.

Le décret interdisait pour 90 jours aux ressortissants d'Irak, d'Iran, du Yémen, de Libye, de Somalie et du Soudan d'entrer aux États-Unis, et à ceux de Syrie jusqu'à nouvel ordre. Contesté en justice par l'Etat de Washington, il a été suspendu à l'échelle nationale par le juge James Robart de Seattle.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 16/02/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Troubles à la Maison Blanche : de Breitbart à Fox, la riposte des "médias amis" s’organise

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "L’impeachment est un miroir aux alouettes pour les opposants à Donald Trump"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Affaire russe, fuites, démissions : l’administration Trump dans la tourmente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)