Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Amériques

Donald Trump renonce à son décret sur l'immigration mais en prépare un nouveau

© AFP | Le président américain Donald Trump, lors d'une conférence de presse à Washington, le 16 février 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/02/2017

Le président américain a annoncé, jeudi, qu'il présenterait un nouveau décret sur l'immigration "la semaine prochaine", plutôt que de contester la suspension du premier texte par la justice.

Donald Trump tient à son idée d'interdire provisoirement aux ressortissants de sept pays musulmans d'entrer aux États-Unis. Mais plutôt que de contester en appel la suspension de son premier décret par la justice, le 45e président américain compte en présenter un nouveau "la semaine prochaine", a-t-il annoncé jeudi 16 février, lors d’une conférence de presse.

Le ministère américain de la Justice a ainsi demandé à la cour d'appel de San Francisco l'abandon de la procédure sur le décret anti-immigration initialement pris le 27 janvier. "Le président va faire en sorte que le pays soit immédiatement protégé, plutôt que de poursuivre une longue procédure", a indiqué le ministère dans un mémorandum adressé à la cour.

Le décret interdisait pour 90 jours aux ressortissants d'Irak, d'Iran, du Yémen, de Libye, de Somalie et du Soudan d'entrer aux États-Unis, et à ceux de Syrie jusqu'à nouvel ordre. Contesté en justice par l'Etat de Washington, il a été suspendu à l'échelle nationale par le juge James Robart de Seattle.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 16/02/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Troubles à la Maison Blanche : de Breitbart à Fox, la riposte des "médias amis" s’organise

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "L’impeachment est un miroir aux alouettes pour les opposants à Donald Trump"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Affaire russe, fuites, démissions : l’administration Trump dans la tourmente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)