Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

Culture

Oscars 2017 : "Moonlight" sacré meilleur film au terme d'un imbroglio

© Kevin Winter, Getty Images, AFP | Barry Jenkins (à g.), le réalisateur de "Moonlight", reçoit l'Oscar du meilleur film.

Vidéo par Thomas BAUREZ

Texte par Guillaume GUGUEN

Dernière modification : 27/02/2017

Confusion aux Oscars... D'abord attribué à "La La Land", l'Oscar du meilleur film a finalement été décerné à "Moonlight". Une bévue qui marquera cette 89e cérémonie placée sous le signe de la politique et de la diversité.

"Moonlight" de Barry Jenkins a remporté dimanche 26 février l'Oscar du meilleur film, lors de la 89e cérémonie à Los Angeles. À la suite d'un imbroglio, la plus prestigieuse récompense du cinéma américain a dans un premier temps été attribuée par erreur à "La La Land", lors d'une soirée retransmise en direct à la télévision. Warren Beatty, qui aux côtés de Faye Dunaway, était venu sur scène pour annoncer le résultat, a expliqué qu'on lui avait donné la mauvaise enveloppe à ouvrir.

La comédie musicale "La La Land", qui était nominée 14 fois (un record partagé avec "Titanic" et "Eve"), a néanmoins reçu six Oscars, dont celui du meilleur réalisateur pour l’américain Damien Chazelle, qui devient à 32 ans le plus jeune réalisateur ainsi distingué. Emma Stone, 28 ans, a pour sa part reçu l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de jeune actrice partagée entre amours et rêves de gloire. Elle prive ainsi la française Isabelle Huppert d'une nouvelle récompense pour son rôle dans "Elle".

Trois statuettes pour "Moonlight"

L'Oscar du meilleur acteur revient à Casey Affleck, qui remporte sa première statuette pour son interprétation d'un homme brisé par son passé dans "Manchester by the Sea". Le film remporte par ailleurs l’Oscar du meilleur scénario, écrit par Kenneth Lonergan, le réalisateur du film.

Viola Davis et l’acteur musulman Mahershala Ali ont remporté les Oscars des meilleurs seconds rôles féminin et masculin, la première pour sa prestation dans "Fences" et le second pour "Moonlight". Avec le prix de la meilleure adaptation, les trois statuettes de "Moonlight", ajoutées à celles de Viola Davis, arrivent après une série de critiques accusant l'Academy of Motion Pictures Arts and Sciences de racisme après des éditions 2015 et 2016 marquées par l'absence de nominations d'acteurs et réalisateurs noirs.

L'ombre du président américain Donald Trump a plané tout au long des trois heures et demie de la cérémonie, le maître de cérémonie Jimmy Kimmel multipliant les piques politiques à son égard, lui envoyant même un tweet auquel il n'a pas eu de réponse.

Avec Reuters et AFP

Revivez la cérémonie des Oscars avec notre liveblog.

Première publication : 27/02/2017

  • CINÉMA

    "Elle", "Divines" et Xavier Dolan triomphent aux César

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Berlinale : l'histoire d'amour hongroise "On body and soul" remporte l'Ours d'or

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "La La Land" triomphe aux Bafta, Ken Loach remporte le prix du meilleur film britannique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)