Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

L'art de perdre, d'Alice Zeniter

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit: "si tu reviens, j'annule tout ?"

En savoir plus

FOCUS

Italie : vers l'autonomie de la Lombardie et de la Vénitie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, Sarkozy, les policiers et le football"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping promet "un nouveau modèle commercial" plus ouvert et plus équitable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le scrutin sera-t-il crédible ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

En Californie, des vies réduites en cendres

En savoir plus

EUROPE

Sept ans après l'avoir supprimé, la Suède rétablit le service militaire obligatoire

© Soren Andersson, AFP | Des militaires suédois patrouillant sur l'île de Gotland, en mer Baltique.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/03/2017

Le gouvernement suédois a annoncé jeudi le rétablissement de la conscription militaire, supprimée en 2010, pour combler les besoins de recrutement de l'armée. Le réarmement de la Russie voisine ne serait pas étranger à cette décision.

La Suède a annoncé jeudi 2 mars que le service militaire, supprimé en 2010, serait rétabli dès l'été 2017. D'après le projet de loi, qui doit être adopté jeudi en conseil des ministres, le service militaire obligatoire sera rétabli pour tous les Suédois nés après 1999. Il durera 11 mois. La mesure qui fait l'objet d'un consensus entre le gouvernement de gauche et l'opposition de centre-droit est assurée d'être adoptée au Parlement.

L'objectif de ce rétablissement du service militaire ? "Le gouvernement veut un mode de recrutement plus stable et augmenter notre capacité militaire, car la situation de sécurité a changé", a expliqué le ministre de la Défense Peter Hultqvist à l'agence suédoise TT. Le réarmement de la Russie voisine ne serait pas étranger à cette décision. "La nouvelle situation de sécurité est une réalité qui s'exprime notamment sous la forme de la démonstration du pouvoir russe qui a longtemps été sous-estimé et pour laquelle on trouvait des excuses", a expliqué à l'AFP un expert des questions de sécurité, Wilhelm Agrell.

Quelque 13 000 jeunes Suédois devraient être mobilisés à partir du 1er juillet 2017 mais seulement 4 000 seront sélectionnés selon leur motivation et leurs aptitudes et appelés sous les drapeaux chaque année après le 1er janvier 2018. La Suède ne fait pas partie de l'Otan mais souscrit au Partenariat pour la paix, programme lancé en 1994 pour développer la coopération militaire entre l'Alliance atlantique et les pays non-membres. Sur les questions de défense, elle est très proche de son voisin finlandais, lequel partage avec la Russie une frontière de 1 340 km. En 2016, les deux pays ont signé chacun avec les États-Unis un accord de coopération militaire.

Avec AFP et Reuters
 

 

Première publication : 02/03/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Donald Trump évoque une attaque en Suède... qui n'a jamais eu lieu

    En savoir plus

  • DROITS DE L'HOMME

    La Suède met fin à sa coopération militaire avec l'Arabie saoudite

    En savoir plus

  • EUROPE

    Comment les réfugiés ont contribué à la forte croissance suédoise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)