Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d’Ivoire : L’appel "au dialogue" de Guillaume Soro

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

Asie - pacifique

Après les tirs nord-coréens, les États-Unis déploient un système antimissile au Sud

© Ben Listerman, DoD, AFP | Image transmise par le ministère américain de la Défense montrant le système THAAD en action, le 1er novembre 2015.

Vidéo par Axelle SIMON

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/03/2017

Après le lancement de quatre missiles par la Corée du Nord, exercice en vue de frapper les bases américaines au Japon selon Pyongyang, les États-Unis ont commencé mardi le déploiement de leur bouclier antimissile en Corée du Sud.

Quelques heures à peine après l'annonce de nouveaux tirs d'essais de missiles balistiques par la Corée du Nord, les États-Unis ont réagi en annonçant avoir commencé, lundi 6 mars dans la soirée (mardi heure coréenne), à déployer leur bouclier antimissile THAAD en Corée du Sud.

Les forces américaines "ont déployé les premiers éléments" du système THAAD en Corée du Sud mardi (heure locale), a ainsi indiqué le commandement des forces américaines dans le Pacifique (Pacom) dans un communiqué. Pour appuyer ses propos, l'armée américaine a diffusé une vidéo qui montre des images de deux gros camions transportant les rampes de lancement de missiles intercepteurs, débarquant d'un gros avion de transport militaire américain en Corée.

"Les actions provocatrices de la Corée du Nord, y compris les derniers tirs de multiples missiles, ne font que confirmer la pertinence de notre décision" avec la Corée du Sud de déployer THAAD dans le pays, a estimé l'amiral Harry Harris, le chef des forces américaines dans la zone Asie Pacifique, cité par le communiqué de Pacom.

"Système strictement défensif"

Comme pour confirmer l'utilité du bouclier THAAD, la Corée du Nord a affirmé mardi que ses tirs de missiles étaient un exercice en vue "de frapper les bases militaires de l'agresseur impérialiste américain au Japon en cas de besoin", aurait affirmé Kim Jong-un, cité par l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Ce système de défense antimissile est vu d'un très mauvais œil par la Chine, qui le considère comme une menace pour sa sécurité. Mais le "THAAD est un système de défense antimissile destiné simplement à protéger la Corée du Sud des missiles nord-coréens. C'est un système strictement défensif", a insisté mardi l’armée américaine.

"Le déploiement du bouclier anti-missiles américain fait débat en Corée du Sud"

Les tirs, lundi, de la Corée du Nord ont conduit Tokyo et Washington à demander une saisine du Conseil de sécurité de l'ONU, qui se réunira mercredi 8 mars.

Avec AFP

Première publication : 07/03/2017

  • CORÉE DU NORD

    La Corée du Nord tire une nouvelle salve de missiles, trois tombent dans les eaux japonaises

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Assassinat de Kim Jong-nam : la Malaisie expulse l'ambassadeur de la Corée du Nord

    En savoir plus

  • MALAISIE

    Assassinat de Kim Jong-nam : deux femmes inculpées en Malaisie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)