Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Monsieur le président, traitez les migrants humainement !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tribune sur la "liberté d'importuner" : Catherine Deneuve précise sa pensée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : non-lieu pour les soldats français soupçonnés

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mexique : le trafic de médicaments, un nouveau fléau florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sandra Nkaké, une artiste inclassable de retour avec un nouvel album

En savoir plus

Afrique

Côte d'Ivoire : cérémonies du souvenir, un an après l'attaque de Grand-Bassam

© Capture d'écran France 24

Vidéo par Anna SYLVESTRE-TREINER , Arnaud FROGER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/03/2017

Des centaines de personnes ont participé, lundi, à l'inauguration d'une stèle portant le nom des 19 victimes de l'attaque perpétrée le 13 mars 2016 dans la station balnéaire de Grand-Bassam, près d'Abidjan.

Les cérémonies ont commencé lundi 13 mars avec une marche silencieuse dans la cité balnéaire de Grand-Bassam qui a regroupé des centaines d'habitants de tous âges vêtus de blanc. Partis du stade, ils ont rallié le pont qui relie la nouvelle ville à l'ancienne cité touristique où une stèle portant le nom des victimes a été inaugurée par le maire Georges Ezaley.

Ils étaient venus rendre hommage aux 19 victimes de l'attentat jihadiste qui a frappé la ville proche de la capitale économique Abidjan, le 13 mars 2016. Le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a déposé une gerbe à l'entrée de la plage où a eu lieu le drame en présence des familles des victimes ainsi que du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, et du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro. L'attentat était la première attaque terroriste à frapper la Côte d'Ivoire.

Avec AFP

Première publication : 14/03/2017

  • SALON DE L'AGRICULTURE

    Salon de l'agriculture : saviez-vous qu'en Côte d'Ivoire, on élève des escargots géants ?

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Côte d'Ivoire : après deux reports, ouverture du procès des "disparus du Novotel"

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Un deuxième auteur présumé des attaques de Grand-Bassam arrêté au Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)