Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Monsieur le président, traitez les migrants humainement !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tribune sur la "liberté d'importuner" : Catherine Deneuve précise sa pensée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : non-lieu pour les soldats français soupçonnés

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mexique : le trafic de médicaments, un nouveau fléau florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sandra Nkaké, une artiste inclassable de retour avec un nouvel album

En savoir plus

Afrique

Vidéo : le festival de bande dessinée Coco Bulles débute à Grand-Bassam en Côte d'Ivoire

© Facebook, Coco Bulles | Le festival Coco Bulles commence jeudi 15 marsà Grand Bassam en Côte d'Ivoire.

Vidéo par Arnaud FROGER , Anna SYLVESTRE-TREINER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/03/2017

Le festival du dessin de presse et de la bande dessinée Coco Bulles signe son retour en Côte d'Ivoire, dix ans après sa dernière édition. Il se tiendra à Grand-Bassam, du 16 au 18 mars, un an après l'attaque terroriste qui a endeuillé la ville.

"Dessin, démocratie et développement". Ces trois "D" seront au cœur du festival du dessin de presse et de la bande dessinée Coco Bulles dont la 4e édition aura lieu du 16 au 18 mars en Côte d'Ivoire.

Cette année l'évènement se tiendra à Grand Bassam, à l'endroit même où une attaque terroriste avait fait 18 victimes, en mars 2016.

"Nous sommes dans un monde où l'humour commence à être dangereux", explique à France 24 Lassane Zohoré, président du comité d’organisation du festival Coco Bulles et figure du dessin en Côte d'Ivoire. Mais "nos crayons restent plus forts que leurs Kalash."

Première publication : 15/03/2017

  • CÔTE D'IVOIRE

    Côte d'Ivoire : cérémonies du souvenir, un an après l'attaque de Grand-Bassam

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Côte d'Ivoire : après deux reports, ouverture du procès des "disparus du Novotel"

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Côte d’Ivoire : des forces spéciales font le coup de feu pour obtenir des primes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)