Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Allemagne : le crépuscule d'Angela Merkel ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Robert Mugabe lâché par son parti

En savoir plus

LE DÉBAT

Allemagne : Est-ce la fin du règne de l'indéboulonnable Merkel ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Allemagne : Est-ce la fin du règne de l'indéboulonnable Merkel ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mauritanie : le typha, catastrophe écologique, se transforme en petit miracle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Valérie Ekoumé, la nouvelle pop africaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

EUROPE

Le gouvernement britannique déclenchera le Brexit le 29 mars

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/03/2017

La Première ministre britannique Theresa May écrira à l'Union européenne le 29 mars pour formellement annoncer la volonté du Royaume-Uni de sortir de l'UE, a annoncé lundi son porte-parole.

Le gouvernement britannique de Theresa May activera le 29 mars l'article 50 du traité de Lisbonne, lançant officiellement la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

"Le représentant permanent du Royaume-Uni à Bruxelles a informé l'Union européenne ce matin que la Grande-Bretagne activerait l'article 50 le 29 mars", a indiqué lundi 20 mars un porte-parole de Downing Street.

En vertu de l'article 50 du traité européen de Lisbonne, cette notification déclenchera un compte à rebours de deux ans pour trouver un accord sur le Brexit.

>> À voir, l'infographie : "Face au Brexit, le royaume désuni"

D'ici la fin de la semaine prochaine, après avoir reçu mercredi la lettre de Theresa May, le président du Conseil européen Donald Tusk devrait distribuer aux gouvernements des 27 pays membres restants un document exposant les grandes lignes directrices des négociations.

Donald Tusk convoquera également les 27 dirigeants des pays membres pour un sommet, qui se se tiendra "quatre à six semaines" après le 29 mars, a indiqué lundi une source européenne à l'AFP, un délai nécessaire "pour préparer et mener les consultations". Aucune date n'est fixée pour l'instant, a-t-elle ajouté.

Une fois celles-ci validées, et donnant ainsi mandat à la Commission européenne pour conduire les négociations, le négociateur européen chargé du Brexit, le Français Michel Barnier, devrait pouvoir entamer les discussions avec son homologue britannique, David Davis.

"Tout est prêt côté UE" pour entamer ces négociations, a réagi après l'annonce britannique Margaritis Schinas, un porte-parole de la Commission européenne.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 20/03/2017

  • UNION EUROPÉENNE

    Royaume-Uni : à qui profite l’incertitude pré-Brexit ?

    En savoir plus

  • ÉCOSSE

    Brexit : guerre des sondages sur l'indépendance écossaise

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Brexit : les Lords continuent de perturber les plans de Theresa May

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)