Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

ETATS-UNIS

Décès du milliardaire et philantrope américain David Rockefeller

© Stéphane De Sakutin, AFP | David Rockefeller dans une librairie parisienne, le 11 avril 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/03/2017

Le milliardaire américain David Rockefeller, ancien président de la Chase Manhattan Bank et patriarche d'une des familles américaines les plus illustres, est mort lundi à New York, à l'âge de 101 ans.

Le milliardaire David Rockefeller, puissant banquier et philanthrope, est mort lundi 20 mars à l'âge de 101 ans.

Selon un communiqué de son porte-parole Fraser Seitel, il est décédé lundi matin "pendant son sommeil", suite à un arrêt cardiaque, dans sa résidence de Pocantico Hills, au nord de New York. Sa fortune était estimée à 3,3 milliards de dollars au dernier classement des milliardaires publié lundi par le magazine Forbes.

Grand banquier

Dernier petit-fils de l'industriel John D. Rockefeller, à l'origine de l'une des plus puissantes dynasties américaines, David Rockefeller est né le 12 juin 1915. Il dirigea pendant près de 35 ans, jusqu'en 1980, la Chase Manhattan Bank, devenu depuis JP Morgan Chase. Grand voyageur, il avait fait de la banque l'un des établissements américains les mieux représentés à l'étranger. Chase fut ainsi la première banque à ouvrir des bureaux en Russie puis en Chine continentale.

David Rockefeller était aussi l'une des figures les plus en vue du monde des affaires américain. Il a défendu la responsabilité sociale des entreprises – poussant notamment Chase à jouer un rôle important pour aider la ville de New York à sortir de la crise fiscale qui l'avait ruinée dans les années 70. Deux présidents américains, le démocrate Jimmy Carter et le républicain Richard Nixon, lui avaient proposé le poste de secrétaire au Trésor, rappelait lundi le New York Times. Il a décliné à deux reprises.

Philantrope de père en fils

Reprenant le flambeau allumé par son grand-père John, fondateur de la compagnie pétrolière Standard Oil, puis porté par son père, David Rockefeller était aussi un grand philanthrope. Ancien de Harvard, il donnera quelque 25 millions de dollars à la célèbre université en 1994. En 2005, pour son 90e anniversaire, il avait aussi promis 5 millions de dollars par an au Museum of Modern Art de New York (MoMa). Mais il s'était engagé à verser des sommes plus importantes encore après sa mort, au MoMA, à l'Université Rockefeller qui porte son nom, et à Harvard – quelque 100 millions de dollars chacun, selon le magazine spécialisé Inside Philanthropy.

>> À voir : Mark Zuckerberg, Bill Gates… Philanthropes ou mégalos ?

Avec AFP
 

Première publication : 20/03/2017

COMMENTAIRE(S)