Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc: Nasser Zefzafi, le leader de la contestation populaire arrêté

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Festival "afroféministe" : le compromis de la maire de Paris

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merkel-Trump, je t'aime moi non plus"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France - Russie : des relations économiques pas si frileuses

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, président à poigne"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lutte contre le terrorisme en Europe : et maintenant ?...

En savoir plus

FRANCE

Les filles de Bruno Le Roux employées comme collaboratrices parlementaires dès le lycée

© Patrick Kovarik / AFP | Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux à l'Assemblée nationale le 22 février 2017.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2017

Le ministre de l'Intérieur a employé ses deux filles en CDD comme collaboratrices parlementaires à l'Assemblée nationale lorsqu'elles étaient lycéennes puis étudiantes, a révélé lundi l'émission Quotidien. Bernard Cazeneuve va le rencontrer mardi.

Après le Penelopegate, va-t-il y avoir une affaire Le Roux ? Selon l'émission de TMC "Quotidien", les filles du ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, âgées aujourd'hui de 23 et 20 ans, ont tout au long de leur cursus au lycée et pendant leurs études supérieures, bénéficié de CDD à l'Assemblée nationale comme collaboratrices parlementaires auprès de leur père, alors député PS de Seine-Saint-Denis.

Les deux jeunes femmes auraient cumulé chacune 14 et 10 contrats à durée déterminée (CDD), effectués pendant les vacances scolaires, entre 2009 et 2016. Cité dans l'enquête de Quotidien, le ministre a reconnu l'embauche ponctuelle de ses filles, "sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence". Selon Quotidien, ses filles ont commencé à travailler pour leur père vers l'âge de 15-16 ans et ont cumulé respectivement 14 et 10 CDD entre 2009 et 2016.

Reçu à Matignon mardi

"Pas d'amalgame" avec l'affaire Fillon, "on parle d'un boulot d'été auprès d'un parlementaire. Et quand il faut faire du classement, quand il faut faire un certain nombre de tâches parlementaires, je trouve que c'est une bonne école de faire ça", a déclaré Bruno Le Roux aux journalistes de l'émission. Quotidien affirme cependant que certains CDD effectués comme assistantes parlementaires ont pu se superposer avec des stages en entreprise ou le temps universitaire, à l'été 2013 pour l'une, 20 jours en mai 2015 pour l'autre.

Bernard Cazeneuve recevra mardi le ministre de l'Intérieur, Bruno le Roux, pour parler de ces révélations, a-t-on appris dans l'entourage du Premier ministre. "Le Premier ministre le verra demain. En effet, ils évoqueront ce sujet", a-t-on indiqué à Matignon.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 21/03/2017

  • JUSTICE

    Assistants parlementaires : Marine Le Pen n'ira pas à la convocation des juges

    En savoir plus

  • POLITIQUE

    Le rôle d'une assistante parlementaire de François Fillon mis en cause par Buzzfeed

    En savoir plus

  • FRANCE

    Pénélope Fillon en 2007 : "Je n'ai jamais été son assistante, ou quoi que ce soit de ce genre-là"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)