Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 24/03/2017

Vidéo : en Crimée, les dissidents matés par Moscou

© Les Tatars se sont opposés à l’annexion de la Crimée par la Russie. © Elena Volochine / France 24

Trois ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne, la Russie a déployé tout son arsenal judiciaire et policier pour faire taire les voix dissidentes. Qu'il s'agisse des Tatars, minorité ethnique opposée à l'annexion, des journalistes qui ont exprimé un point de vue critique, ou d'activistes pro-ukrainiens, tous ceux qui remettent en cause l'avènement de l'État russe risquent la répression du régime. Notre reporter Elena Volochine est allée à leur rencontre.

Le 18 mars 2014, suite à des manœuvres militaires et un référendum contesté par la communauté internationale, Vladimir Poutine signait le décret de rattachement de la Crimée à la Russie. À l'époque, de nombreuses voix, y compris en Crimée, s'étaient élevées pour protester contre cette annexion. En première ligne, les Tatars, qui ont connu la déportation sous Staline. Pour les faire taire, la Russie a banni le Medjlis, l'instance représentative des Tatars de Crimée, forcé plusieurs de ses dirigeants à l'exil et placé d'autres sous le coup de poursuites pénales. Les Tatars ne sont pas les seuls à se voir ainsi muselés : plusieurs procès en cours visent des dizaines d'opposants.

>> À voir sur France 24, notre grand reportage : "La Crimée à l’heure de la russification"

En décembre 2016, Amnesty International a publié un rapport intitulé "Ténèbres sur la Crimée : les poursuites envers les dissidents". Les cas qu'il relate démontrent "la cruauté des autorités russes, qui n'admettent absolument aucune forme de dissidence" en Crimée, selon John Dalhuisen, directeur de l'ONG pour l'Europe et l'Asie Centrale.

De son côté, la Russie affirme appliquer la loi. Après l'annexion, celle-ci a été modifiée afin de punir les actes de "séparatisme". Toute critique publique de l'annexion risque d'entraîner des poursuites pour "incitation à porter atteinte à l'intégrité territoriale de la Russie". Un fait passible de quatre à cinq ans de prison. Alors, peu à peu, en Crimée, les voix dissidentes sont contraintes de se taire.

Par Elena VOLOCHINE

Les archives

22/09/2017 Moyen-Orient

Syrie : le cauchemar des chrétiens de la vallée du Khabour

Ces dernières années, les chrétiens de Syrie ont été victimes d'exactions de la part de l'organisation État islamique (EI). Attaques, enlèvements, églises brûlées... Dans la...

En savoir plus

15/09/2017 Moyen-Orient

Vidéo : plongée dans le monde des Haredim, les ultras d’Israël

En Israël, la communauté des Haredim, ou "craignant Dieu" en hébreu, forme un monde à part. Tout de noir vêtus, ces ultra-orthodoxes vivent un judaïsme rigoriste, coupé de la...

En savoir plus

07/09/2017 Afrique

Vidéo : en RDC, le karaté pour aider des femmes violées à se reconstruire

Depuis trois ans, la Française Laurence Fischer, triple championne du monde de karaté, se rend en République démocratique du Congo auprès des femmes victimes de viols. Aux côtés...

En savoir plus

01/09/2017 Japon

Fukushima, le choix du retour

Le 11 mars 2011, dans le nord-est du Japon, un séisme et un tsunami provoquaient à Fukushima la plus grave catastrophe nucléaire depuis Tchernobyl. Comme en ex-URSS, le Japon a...

En savoir plus

23/08/2017 Afrique

Vidéo : sur la route de la sécheresse au Somaliland

Le Somaliland, territoire autonome de la Corne de l'Afrique, est gravement touché par la sécheresse qui sévit dans la région. Depuis le début de l'année, 80 % du bétail a déjà...

En savoir plus