Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Déception pour les équipes africaines au Mondial de football

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Polémique autour des dépenses de l'Elysée

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mondial de football : la Russie lance sa Coupe du Monde

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Attractivité de la France : Paris profite-t-elle d'un effet Brexit ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Politique sociale : vers une réduction des aides ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quelle place pour la communauté juive en France ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

De Bayonne à Hasparren, le patrimoine chanté du Pays basque

En savoir plus

TECH 24

Foot et tech : on refait le match !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La réalité virtuelle comme avenir du film d'animation

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 24/03/2017

Vidéo : en Crimée, les dissidents matés par Moscou

© Les Tatars se sont opposés à l’annexion de la Crimée par la Russie. © Elena Volochine / France 24

Trois ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne, la Russie a déployé tout son arsenal judiciaire et policier pour faire taire les voix dissidentes. Qu'il s'agisse des Tatars, minorité ethnique opposée à l'annexion, des journalistes qui ont exprimé un point de vue critique, ou d'activistes pro-ukrainiens, tous ceux qui remettent en cause l'avènement de l'État russe risquent la répression du régime. Notre reporter Elena Volochine est allée à leur rencontre.

Le 18 mars 2014, suite à des manœuvres militaires et un référendum contesté par la communauté internationale, Vladimir Poutine signait le décret de rattachement de la Crimée à la Russie. À l'époque, de nombreuses voix, y compris en Crimée, s'étaient élevées pour protester contre cette annexion. En première ligne, les Tatars, qui ont connu la déportation sous Staline. Pour les faire taire, la Russie a banni le Medjlis, l'instance représentative des Tatars de Crimée, forcé plusieurs de ses dirigeants à l'exil et placé d'autres sous le coup de poursuites pénales. Les Tatars ne sont pas les seuls à se voir ainsi muselés : plusieurs procès en cours visent des dizaines d'opposants.

>> À voir sur France 24, notre grand reportage : "La Crimée à l’heure de la russification"

En décembre 2016, Amnesty International a publié un rapport intitulé "Ténèbres sur la Crimée : les poursuites envers les dissidents". Les cas qu'il relate démontrent "la cruauté des autorités russes, qui n'admettent absolument aucune forme de dissidence" en Crimée, selon John Dalhuisen, directeur de l'ONG pour l'Europe et l'Asie Centrale.

De son côté, la Russie affirme appliquer la loi. Après l'annexion, celle-ci a été modifiée afin de punir les actes de "séparatisme". Toute critique publique de l'annexion risque d'entraîner des poursuites pour "incitation à porter atteinte à l'intégrité territoriale de la Russie". Un fait passible de quatre à cinq ans de prison. Alors, peu à peu, en Crimée, les voix dissidentes sont contraintes de se taire.

Par Elena VOLOCHINE

Les archives

14/06/2018 Afrique

Vidéo : la vague à l'âme, l’odyssée des pêcheurs sénégalais en Bretagne

En Bretagne, dans l’Ouest de la France, plusieurs pêcheurs d'origine sénégalaise embarquent au petit matin sur des chalutiers pour rapporter du poisson dans les criées du...

En savoir plus

08/06/2018 EUROPE

Vidéo : les volontaires du Mondial-2018 en Russie

Pendant le Mondial-2018 en Russie, plus de 35 000 volontaires vont travailler gratuitement pour la FIFA et les autorités des onze villes hôtes. Accueil des spectateurs et des...

En savoir plus

25/05/2018 Mai 68

"Les bruits couraient qu'il allait y avoir une guerre civile" : Mai 68 vu de l'étranger

En mai 1968, le mouvement étudiant français ressemble à ceux des pays voisins... jusqu'à ce que la grève générale paralyse le pays. Le Quai d'Orsay reçoit alors de nombreux...

En savoir plus

18/05/2018 Moyen-Orient

Au delà du conflit : carnet de route dans l'Israël d'aujourd'hui

Souvent au cœur de l'actualité, Israël ne se résume pas au conflit avec les Palestiniens. C'est un État encore jeune mais très développé, une terre sainte pour trois grandes...

En savoir plus

11/05/2018 Territoires palestiniens

Palestine, l'État second

À quoi ressemble la vie en Cisjordanie sous l’occupation israélienne ? Nous nous sommes rendus sur place, dans la zone C, à la rencontre de femmes et d’hommes qui vivent sur des...

En savoir plus