Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Familles séparées : la grogne monte aux États-Unis

En savoir plus

EUROPE

L’Ukraine interdit l’entrée du territoire à la candidate russe à l'Eurovision

© Sergei Supinsky, AFP | L'édition 2017 de l'Eurivision a lieu à Kiev en Ukraine le 13 mai 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2017

La candidate russe à l'Eurovision, dont l'édition 2017 se tiendra à Kiev le 13 mai, a été interdite d'entrée pour trois ans en Ukraine, d'après les services spéciaux ukrainiens mercredi. Sa participation à un concert en Crimée lui est reprochée.

Les services spéciaux ukrainiens (SBU) ont interdit pour trois ans l'entrée sur le territoire ukrainien à la candidate russe à l'Eurovision, d’après une porte-parole du SBU mercredi 22 mars. Il est reproché à Ioulia Samoïlova d'avoir donné un concert en Crimée. La chanteuse devait se rendre à Kiev pour la prochaine édition du concours de chant européen le 13 mai.

"Les services de sécurité de l'Ukraine ont interdit d'entrée Ioulia Samoïlova pour trois ans. La décision vient d'être prise", a déclaré mercredi par téléphone à l'AFP une porte-parole du SBU, Olena Gitlyanska. "La décision a été prise en raison d’informations reçues sur sa violation de la loi ukrainienne", a ajouté la porte-parole.

>> À lire sur France 24 : "La diplomatie ukrainienne à l'épreuve de l'Eurovision"

Un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine, a immédiatement dénoncé une décision "révoltante". Pour leur part, les organisateurs du concours de l'Eurovision, l'Union Européenne de Radiodiffusion (EUR), se sont dits déçus mercredi par une décision allant "à l'encontre de l'esprit du concours et de la notion d'accueil qui fait partie de ses valeurs".

"Flame is burning", la chanson de Ioulia Samoïlova

Une "provocation" russe selon l’Ukraine

Ioulia Samoïlova, une jeune femme handicapée en fauteuil roulant, avait été sélectionnée il y a dix jours par la Russie pour interpréter à l'Eurovision une ballade romantique intitulée "Une flamme brûle".

Sa sélection avait été dénoncée par certains Ukrainiens, la chanteuse ayant participé en 2015 à un concert dans la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée par la Russie au printemps 2014. Pays hôte du concours grâce à sa victoire lors de l'édition 2016, l'Ukraine avait ensuite averti qu'elle s'apprêtait à interdire l'entrée sur son territoire à Ioulia Samoïlova, dénonçant une "provocation" russe.

La jeune femme de 27 ans est notamment connue pour avoir chanté lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques de Sotchi, en 2014.

 

Avec AFP

Première publication : 22/03/2017

  • UKRAINE

    Bombardements répétés, électricité coupée : l'est de l'Ukraine de nouveau en état de guerre

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Trêve annoncée entre les rebelles pro-russes et l'armée ukrainienne

    En savoir plus

  • UKRAINE

    La diplomatie ukrainienne à l'épreuve de l'Eurovision

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)