Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

#ActuElles

Le sexisme passe à table : l’asservissement des femmes par la nourriture

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : le Soudan du Sud, pays maudit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La cupidité des grandes entreprises va régir Internet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Italie : les pilotes de Ryanair appelés à un débrayage de quatre heures, une première

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Tragédie au passage à niveau"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Israël : Tzipi Livni appelle à un gel de la colonisation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Rachat de Fox par Disney : la souris croque le renard pour 66 mds de dollars

En savoir plus

Amériques

Un sénateur américain dénonce le rôle de Moscou dans la présidentielle française

© Chip Somodevilla, Getty Images, AFP | Le sénateur républicain Richard Burr, chef de la puissante commission du Renseignement du Sénat américain.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2017

La Russie est impliquée dans la présidentielle française, selon Richard Burr, président de la commission du Renseignement du Sénat américain, dont les membres se pencheront à partir de jeudi sur le rôle de Moscou dans l'élection de Trump.

Le chef de la puissante commission du Renseignement du Sénat américain, chargée d'enquêter sur l'ingérence de la Russie dans la présidentielle américaine, a affirmé mercredi 29 mars que Moscou était également "activement impliquée" dans la campagne électorale en France.

La commission doit se pencher jeudi 30 mars sur le rôle joué par la Russie dans l'élection de Donald Trump.

>> A lire : Manuel Valls, un soutien encombrant pour Emmanuel Macron

"L'audition de demain a pour but de mieux informer le public, non seulement dans notre pays mais à travers le monde sur ce que prépare la Russie", a déclaré en conférence de presse le président de cette commission, le sénateur républicain Richard Burr.

"Je pense qu'il est raisonnable de dire, d'après ce que tout le monde estime, que les Russes sont activement impliqués dans les élections françaises", a-t-il poursuivi. "Nous estimons qu'il est de notre responsabilité de communiquer au reste du monde ce qu'il se passe, parce que nous sommes face désormais à la diffamation de candidats".

Le président russe dément

La candidate française d'extrême droite Marine Le Pen, qui devrait parvenir sans difficultés au deuxième tour de la présidentielle le 7 mai selon les sondages, a été reçue vendredi 24 mars par le président russe Vladimir Poutine. Ce dernier a assuré à cette occasion qu'il n'y avait pas d'ingérence russe dans la campagne électorale française.

Le directeur du FBI James Comey avait confirmé le 20 mars que la police fédérale américaine enquêtait sur les tentatives d'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016, et notamment sur une possible "coordination" entre des membres de l'équipe Trump et le gouvernement russe.

Avec AFP

Première publication : 30/03/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Immigration : un juge de Hawaï inflige un nouveau revers à Donald Trump

    En savoir plus

  • RUSSIE

    "Poutine pense que Le Pen jouera un rôle politique majeur en France dans les prochaines années"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le "Canard Enchaîné" accuse Fillon d'avoir fait jouer ses relations avec Poutine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)