Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

Asie - pacifique

La Malaisie va renvoyer le corps du demi-frère de Kim Jong-Un en Corée du Nord

© Yomiuri Shimbun, AFP | Kim Jong-Nam à Macao en janvier 2007.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2017

Le Premier ministre malaisien a annoncé jeudi que le corps du demi-frère du dirigeant nord-coréen, assassiné à l'aéroport de Kuala Lumpur, allait être renvoyé en Corée du Nord.

Cela va-t-il apaiser les relations entre la Corée du Nord et la Malaisie ? La dépouille de Kim Jong-nam, demi-frère du leader nord-coréen, va être renvoyée en Corée du Nord, a annoncé le Premier ministre malaisien Najib Razak, jeudi 30 mars.

La dépouille de Kim Jong-nam, restée à Kuala Lumpur depuis son assassinat le 13 février dans l'aéroport international de la ville, a été remise aux autorités nord-coréennes à la demande de sa famille, a dit le Premier ministre malaisien.

En outre, neuf Malaisiens retenus par les autorités nord-coréennes à Pyongyang depuis le début de la querelle diplomatique autour de la mort de Kim Jong-nam vont rentrer chez eux, a ajouté Najib Razak dans un communiqué. Cet accord, rapporte de son côté l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, a été conclu à l'issue d'entretiens qui se sont tenus récemment à Kuala Lumpur.

Le Premier ministre malaisien a souligné que l'enquête sur la mort de Kim Jong-nam allait se poursuivre. Deux femmes, une Indonésienne et une Vietnamienne, ont été inculpées de meurtre. Selon la police malaisienne, elles ont aspergé son visage avec un produit contenant du VX, un des agents neurotoxiques les plus mortels au monde.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 30/03/2017

  • CORÉE DU NORD

    Assassinat de Kim Jong-nam : la Malaisie expulse l'ambassadeur de la Corée du Nord

    En savoir plus

  • MALAISIE

    Assassinat de Kim Jong-nam : deux femmes inculpées en Malaisie

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Un agent neurotoxique classé "arme de destruction massive" retrouvé sur le corps de Kim Jong-nam

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)