Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Axel Bauer : trente ans de carrière en un best of

En savoir plus

FOCUS

Face à Trump, la gauche américaine se mobilise

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande, Macron, passage de témoin"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Christian Prudhomme : "Le Tour de France est plus qu'une compétition cycliste"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Jean-Marie Cavada : "Sortons de la naïveté qui a permis aux nationalistes de prospérer"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Politique migratoire : une solution introuvable au niveau européen ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences dans le Kasaï : le pouvoir congolais est responsable, selon Félix Tshisekedi

En savoir plus

Afrique

Égypte : Sissi déclare l'état d'urgence après les attentats anti-coptes

© Mohamed el-Shah, AFP | Les Égyptiens se sont rassemblés devant l'Église Saint-Marc, à Alexandrie, où a eu lieu un des deux attentats.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/04/2017

L'Égypte est entrée, dimanche, sous le régime d'état d'urgence après les deux attentats à la bombe revendiqués par l'EI qui ont visé des églises coptes à Alexandrie et à une centaine de kilomètres du Caire. Plus de 40 personnes ont été tuées.

À trois semaines d'accueillir le pape François, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a déclaré l'état d'urgence, dimanche 9 avril, quelques heures après les deux attentats à la bombe revendiqués par l'organisation État islamique (EI) contre des églises coptes ayant fait 44 morts. Annoncé pour trois mois dans une déclaration solennelle à la télévision pour "protéger" et "préserver" le pays, l'état d'urgence a été approuvé par le Parlement.

>> À voir : Désignés cibles prioritaires par l'EI, les coptes fuient en nombre le Sinaï

Ces attentats à Alexandrie et dans le delta du Nil interviennent 19 jours avant une visite en Égypte du pape catholique François prévue les 28 et 29 avril. "J'exprime mes profondes condoléances à mon cher frère, sa sainteté le pape Tawadros II, à l'Église copte et à toute la chère nation égyptienne", a réagi le pontife argentin. "Que le Seigneur convertisse le cœur de ceux qui sèment la terreur, la violence et la mort, et aussi le cœur de ceux qui leur fournissent leurs armes et commercent avec eux."

"Ces attaques sont un double avertissement", analyse Jean-Karim Fall, spécialiste en politique étrangère de France 24. "Il y a un avertissement adressé au pape de la communauté copte d'Égypte, Tawadros II [...] et un avertissement adressé au pape François qui est attendu les 28 et 29 avril prochain."

"Au-delà de la personnalité de ces deux hommes, le groupe État islamique veut mettre un terme au dialogue entre l'islam sunnite et le Vatican" qui s'est esquissé ces dernières années, estime Jean-Karim Fall.

 

Les premières funérailles ont eu lieu dès dimanche soir, à Alexandrie notamment, l'une des deux villes visées. Les corps des victimes, placées dans des cercueils en bois recouverts d'une croix dorée, ont été enterrés en présence de centaines de leurs coreligionnaires.

La première attaque a fait 27 morts et 78 blessés. Elle a eu lieu dans la matinée, à Tanta, une grande ville située à une centaine de kilomètres du Caire, dans le delta du Nil, en pleine célébration des Rameaux dans l'église Mar Girgis (Saint-George). Le second attentat s'est déroulé à Alexandrie, la grande ville du nord du pays, en début d'après-midi, par un kamikaze qui s'est fait exploser à l'entrée de l'église Saint-Marc où se trouvait le pape copte orthodoxe Tawadros II à l'occasion de la fête des Rameaux. Elle a fait 17 morts et 48 blessés. Les deux attentats ont été revendiqués par l'État islamique.

Avec AFP

Première publication : 10/04/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Trump affiche un soutien sans faille au président égyptien Sissi, "un grand allié"

    En savoir plus

  • ÉEGYPTE

    Égypte : dix soldats tués dans l'explosion de bombes dans le Sinaï

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : l'ancien président Hosni Moubarak a été libéré

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)