Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

#ActuElles

Tacler le harcèlement, un hashtag à la fois

En savoir plus

REPORTERS

Turkménistan : les Jeux du dictateur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avec la Fiac, la fièvre de l'art contemporain gagne Paris... et la campagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En Espagne, l'article 155 pour sauver les Catalans"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : la "flat tax" sur les revenus du capital adoptée à l'Assemblée

En savoir plus

Culture

Cannes 2017 : Haneke, Ozon, Hazanavicius et Sofia Coppola en lice pour la Palme

© Universal Pictures, Studio Canal Plus, Mars Films | Louis Garrel en Jean-Luc Godard pour Michel Hazanavicius, Nicole Kidman chez Sofia Coppola et Marine Vacht mise à nue par François Ozon pour le 70e Festival de Cannes.

Vidéo par Alberic DE GOUVILLE

Texte par Guillaume GUGUEN

Dernière modification : 13/04/2017

Dix-huit films concourront pour la Palme d'Or du 70e Festival de Cannes (17-28 mai). Parmi les cinéastes en lice : des habitués tels Michael Haneke, François Ozon et Todd Haynes, mais aussi des nouveaux comme Robin Campillo et les frères Safdie.

Après des semaines de rumeurs et de prédictions aussi fiables qu’un sondage pré-électoral, le Festival de Cannes a levé le voile, jeudi 13 avril, sur la sélection officielle de sa 70e édition. Au total, 49 films figurent au programme concocté par Thierry Frémaux, délégué général et sélectionneur en chef du Festival. Mais seuls 18 d’entre eux concourront pour la Palme d’or, du 17 au 28 mai.

Comme chaque année, les organisateurs ont veillé à garantir un certain équilibre entre les "habitués" et les "petits nouveaux". Dans la première catégorie se trouvent l’Autrichien double-palmé Michael Haneke, le Français François Ozon, l’Américain Todd Haynes, le très prolifique cinéaste sud-coréen Hong Sang-soo ou encore la Britannique Lynne Ramsay. Font quant à eux leur entrée dans la prestigieuse compétition : le Français Robin Campillo, l’Américain Noah Baumbach et ses compatriotes les frères Benny et Josh Safdie, le Hongrois Kornél Mundruczó - dont le "Jupiter’s moon" est présenté comme un film de science-fiction sur la crise migratoire – et le Sud-Coréen Bong Joon-ho et son film très politique "Okja".

>> À lire : Le Festival de Cannes fait polémique en retouchant Claudia Cardinale

Outre François Ozon et Robin Campillo, chez les Français, on note le retour de Jacques Doillon sur la Croisette, où il viendra présenter "Rodin" un biopic sur le célèbre sculpteur, avec Vincent Lindon dans le rôle-titre. Michel Hazanavicius concourra lui aussi avec une biographie filmique : "Le Redoutable", qui met en effet en scène Louis Garrel sous les traits de… Jean-Luc Godard. À noter que ce sont "Les Fantômes d’Ismaël", d’Arnaud Desplechin, qui ouvriront le Festival mais hors compétition.

Ancien "petits nouveaux" ou nouveaux "habitués", plusieurs cinéastes signeront leur retour dans la course après un passage encore récent sur la Croisette. C’est le cas de la Japonaise Naomi Kawase, de l’Ukrainien Sergei Loznitsa, de la Britannique Lynne Ramsay, de l’Allemand Fatih Akin, du Russe Andrei Zviaguintsev et du Grec Yorgos Lanthimos qui, après le très remarqué "The Lobster", présentera "Mise à mort du cerf sacré".

Des séries et de la réalité virtuelle

Nouveauté de cette édition anniversaire : la présence en sélection officielle, mais en marge de la compétition, de plusieurs séries. Et pas des moindres puisque ce sont deux "palmés" qui viendront présenter leurs bébés : Jane Campion montrera la deuxième saison de "Top of the lake" et David Lynch deux épisodes de la très attendue troisième saison de "Twin Peaks".

>> Sur MashableFR : Netflix et un peu de réalité virtuelle dans la sélection officielle

Autre révolution : la projection d’un court film en réalité virtuelle. L’œuvre dure seulement sept minutes et elle est signée Alejandro Gonzalez Inarritu, l’auteur de "Birdman" et "The Revenant".

Kidman, Farrell, Lindon et... Huppert

Côté glamour, le tapis rouge verra défiler, comme d’habitude, un aréopage de stars anglo-saxonnes telles Joaquin Phoenix, Colin Farrell ou encore Nicole Kidman, présente dans trois films. Les Français Vincent Lindon, Isabelle Huppert et Adèle Haenel monteront également les célèbres marches du Palais des Festivals.

Le jury du 70e Festival de Cannes sera présidé par un autre "habitué" de la compétition (mais pas des prix), l’Espagnol Pedro Almodovar. Les jurés qui l’accompagneront durant la quinzaine seront annoncés ultérieurement. Tout comme l’ajout éventuel d’autres films en compétition ou en section parallèle.


Les films en compétition :

"The Meyerowitz Stories", de Noah Baumbach
"Okja", de Bong Joon-ho
"In the fade", de Fatih Akin
"120 battements par minute", de Robin Campillo
"Les Proies", de Sofia Coppola
"Rodin", de Jacques Doillon
"Happy end", de Michael Haneke
"Wonderstruck", de Todd Haynes
"Le Redoutable", de Michel Hazanavicius
"The Day after", de Hong Sang-soo
"Hikari", de Naomi Kawase
"Mise à mort du cerf sacré", de Yorgos Lanthimos
"A gentle creature", de Sergei Loznitsa
"Jupiter’s moon", de Kornél Mundruczó
"L'Amant double", de François Ozon
"You were never really here", de Lynne Ramsay
"Good Time", de Benny et Josh Safdie
"Loveless", d'Andrei Zviaguintsev 

Les autres films de la sélection officielle à voir sur le site du Festival.

Première publication : 13/04/2017

  • CINÉMA

    Le Festival de Cannes fait polémique en retouchant Claudia Cardinale

    En savoir plus

  • BURKINA FASO

    Fespaco 2017 : Alain Gomis remporte son second Étalon d'or à Ouagadougou pour "Félicité"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Avec "Moonlight" et "Fences", les Oscars n'étaient plus "so white"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)