Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Moyen-Orient

Plus de 1 000 Palestiniens détenus en Israël débutent une grève de la faim

© Ahamad Gharabli, AFP | Des femmes protestent contre la détention de prisonniers palestiniens devant la prison israélienne d'Ayalon le 27 février 2017.

Vidéo par Cyril PAYEN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/04/2017

Plus d’un millier de prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes ont entamé, lundi, une grève de la faim collective. Ils dénoncent leurs conditions de détention.

Ils sont près de 1 300 prisonniers palestiniens détenus en Israël à avoir entamé, lundi 17 avril, une grève de la faim collective à l'appel de Marwan Barghouthi, leader de la deuxième intifada, a indiqué un responsable palestinien.

Selon Amani Sarahneh, porte-parole du Club des prisonniers palestiniens, l'ONG qui fait autorité dans les Territoires occupés sur la question des détenus, les prisonniers refusent de se nourrir pour dénoncer leurs conditions de détention. Le Club des prisonniers précise que "l'administration pénitentiaire a confisqué tous les biens qui se trouvaient dans les cellules des grévistes et a commencé à transférer des détenus grévistes vers d'autres prisons".

Cette grève de la faim illimitée est lancée à l'occasion des célébrations de "la journée des prisonniers", observée chaque année par les Palestiniens depuis plus de quarante ans.

Ce mouvement faisait, lundi matin, la une de l'ensemble des médias palestiniens, alors que plus de 6 500 Palestiniens, dont 62 femmes et 300 mineurs (garçons et filles), sont actuellement détenus en Israël. En outre, 13 députés palestiniens, de différents partis politiques, sont emprisonnés. Environ 500 d'entre eux sont sous le régime extra-judiciaire de la détention administrative, qui permet une incarcération sans procès ni inculpation.

Avec AFP

Première publication : 17/04/2017

  • ISRAËL

    Israël suspend la détention administrative de Mohammed Allan, en grève de la faim

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Israël annule la libération de prisonniers palestiniens

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Les 26 ex-détenus palestiniens accueillis en héros à Gaza et en Cisjordanie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)