Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

EUROPE

Douze blessés dans une boîte de nuit londonienne après un jet d'acide

© AFP Archives | L'incident s'est produit au Mangle, une discothèque située dans le nord-est de la capitale britannique.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/04/2017

À Londres, douze personnes qui se trouvaient dans une boîte de nuit, dans la nuit de dimanche à lundi, ont été blessées par un jet d'acide. Les enquêteurs privilégient la piste d'une bagarre entre deux groupes qui aurait dégénéré.

Douze personnes ont été blessées, dont deux gravement, dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 avril, dans une boîte de nuit londonienne, après avoir reçu le jet d'une substance "acide", ont indiqué les autorités britanniques.

L'incident s'est produit au Mangle, une discothèque située dans le nord-est de la capitale britannique, où se trouvaient à ce moment-là environ 600 personnes qui profitaient d'un long week-end férié au Royaume-Uni.

Les enquêteurs "pensent qu'une dispute entre deux groupes de gens" a éclaté dans la boîte de nuit, conduisant un homme à pulvériser une "substance toxique" sur deux autres, âgés d'une vingtaine d'années, a précisé Scotland Yard dans un communiqué.

Deux blessés dans un état "grave, mais stable"

Ces derniers se trouvent dans un état "grave, mais stable", tandis que dix autres victimes ont été traitées pour des blessures légères, selon la police londonienne qui n'avait dans un premier temps évoqué que des "brûlures mineures".

"Aucune arrestation n'a encore été faite et l'enquête continue. Rien ne suggère que ceci soit lié à [une affaire] de gang", a également déclaré Scotland Yard, après avoir, un peu plus tôt, écarté, à ce stade, la piste terroriste.

Citant des chiffres de la police, la BBC avait fait état le mois dernier d'une nette augmentation des attaques à l'acide à Londres au cours des dernières années, avec, pour l'année 2016, 454 cas répertoriés contre 261 en 2015.

Avec AFP

Première publication : 17/04/2017

  • FRANCE

    Le rappeur tunisien Weld el-15 en détention, soupçonné de violences conjugales

    En savoir plus

  • PERFORMANCE

    Après une semaine dans une pierre, l'artiste Abraham Poincheval couve des œufs

    En savoir plus

  • DISPARITION

    Trisha Brown, grande figure de la danse contemporaine, est morte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)