Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Affaire Benalla : l'Élysée au coeur de la tempête

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bianca Jagger : "Ortega a trahi la révolution sandiniste" au Nicaragua

En savoir plus

LE DÉBAT

Turquie : quelles libertés après l'état d'urgence ?

En savoir plus

POLITIQUE

Soupçons d'Ingérence russe : l'étrange volte-face de Donald Trump

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Pascal Pavageau : "Vous ne pouvez pas avoir raison tout seul, tout le temps"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Donald Trump : la volte-face

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Ant-man et la Guêpe" : un Marvel au féminin

En savoir plus

FOCUS

Espagne : dans l'enfer des exploitations de fraises

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ortega Basta"

En savoir plus

FRANCE

Attentat déjoué à Marseille : des explosifs et un drapeau de l'EI retrouvés

© Thomas Sanson, AFP | Le procureur de Paris, François Molins, a donné une conférence de presse mercredi 18 avril.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/04/2017

Le procureur de Paris, François Molins, a indiqué, mardi, que 3 kilos d'explosifs, des armes et un drapeau de l'EI ont été découverts dans le cadre de l'enquête sur les deux hommes arrêtés à Marseille et soupçonnés de préparer un attentat "imminent".

Trois kilos de TATP, un explosif artisanal prisé des jihadistes, plusieurs armes, des sacs de munitions et un drapeau du groupe État islamique (EI) ont été saisis, mardi 18 avril, à Marseille, dans l'appartement occupé par les deux hommes soupçonnés de préparer un attentat, a déclaré le procureur de Paris François Molins.

Lors de cette conférence de presse, le procureur a également indiqué qu'un des deux suspects avait cherché à transmettre une vidéo de revendication à l'EI.

Les deux Français, radicalisés, identifiés comme Mahiedine Merabet, 29 ans, et Clément Baur, 23 ans, converti à l'islam, s'étaient rencontrés en prison et étaient surveillés depuis des mois.

Le domicile de Mahiedine Merabet avait déjà fait l'objet d'une perquisition en décembre 2016. Un drapeau de l'EI et du matériel de propagande avaient alors été saisis.

"Les deux hommes s'apprêtaient à mener une action violente"

Selon François Molins, les deux hommes se préparaient à mener "une action violente, de manière imminente sur le territoire français, sans qu'on puisse déterminer avec précision le jour, le ou les cibles visées".

Avec Reuters
 

 

Première publication : 18/04/2017

  • SUÈDE

    Le suspect de l'attaque de Stockholm était connu des services de renseignement

    En savoir plus

  • INTERNET

    Lutte contre le terrorisme : Macron s'en prend aux messageries cryptées et se fourvoie

    En savoir plus

  • FRANCE

    Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat "imminent" arrêtés à Marseille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)