Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Journée internationale des migrants : solidarité des montagnards des Alpes

En savoir plus

LE DÉBAT

Journée mondiale des migrants, des politiques en Europe de plus en plus hostiles

En savoir plus

LE DÉBAT

Journée mondiale des migrants, des politiques en Europe de plus en plus hostiles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Samy Gemayel : "Au Liban, le Hezbollah dicte au gouvernement sa politique étrangère"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Lulendo, maître des rythmes de la forêt

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Allemagne : l'apprentissage de la langue, clé de l'intégration

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Panne et pagaille à l'aéroport d'Atlanta

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les sommets de la honte"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Guy Verhofstadt : "L'avenir de nos régions ne se trouve pas dans le séparatisme"

En savoir plus

FRANCE

Vidéo : les soutiens de François Fillon tractent à Paris pour convaincre les indécis

© Capture d'écran France 24

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Antoine MARIOTTI , Gary SCHIMMEL BAUER , James CREEDON

Dernière modification : 18/04/2017

France 24 a suivi des militants Les Républicains qui tractent dans le 18e arrondissement parisien. Objectif à quelques jours du premier tour : convaincre les indécis et faire oublier les affaires qui ont plombé la campagne de François Fillon.

Ils n'ont plus que quelques jours pour mobiliser les électeurs derrière François Fillon. France 24 a suivi lundi 17 avril des militants LR qui tractent dans le 18e arrondissement parisien, un quartier populaire du nord de la capitale. Objectif à quelques jours du premier tour : tenter de convaincre les nombreux indécis et faire oublier les affaires qui ont plombé la campagne de leur candidat.

Pas facile, dans ce quartier populaire, qui a voté à 70 % pour François Hollande au second tour de la présidentielle de 2012.

Les révélations de ces derniers mois sur François Fillon ne passent pour tout le monde et l’accueil n’est pas toujours enthousiaste. "On n’a pas à se servir de (son) emploi pour faire la redistribution a sa femme et à ses parents (…) je dis non à Monsieur Fillon", martèle ainsi une femme à la sortie du métro, tandis qu’un autre habitant du quartier prédit que le candidat Les Républicains "va se prendre une tuile".

François Fillon, en meeting lundi à Nice, s'est déclaré "convaincu d'être au second tour", promettant "la sécurité partout et pour tous", en décochant de nombreuses flèches à ses principaux adversaires Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Les quatre candidats sont donnés au coude-à-coude dans les sondages.

Première publication : 18/04/2017

  • PRÉSIDENTIELLE 2017

    À Bercy, Macron lance la chasse aux électeurs indécis

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE 2017

    Syrie, Otan, Venezuela : la géopolitique de Mélenchon sous le feu des critiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)