Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il y a trop de murs, les gens ne se parlent plus"

En savoir plus

Afrique

Vidéo : Du Cap à Tunis, la présidentielle française vue d'Afrique

© Capture d'écran France 24 | En Afrique du Sud, l'élection présidentielle française n'est pas un sujet d'actualité.

Vidéo par Nicolas GERMAIN , Sandro LUTYENS , Arnaud FROGER , Zigoto TCHAYA , Caroline DUMAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/04/2017

Les correspondants de France 24 sont allés interviewer dans la rue des habitants de quatre pays africains et ont recueilli leur avis sur l'élection présidentielle à venir en France.

Trois jours avant le premier tour de l'élection présidentielle en France, les correspondants de France 24 en Tunisie, en Côte d'Ivoire, au Cameroun et en Afrique du Sud sont allés à la rencontre des habitants, pour recueillir leurs impressions.

À Tunis, les passants partagent la peur que Marine Le Pen, candidate du Front national, passe au premier tour : "On veut un président qui aime les Arabes et les musulmans, pas Le Pen qui est contre nous", lance un homme.

À Abidjan et Yaoundé, l'élection est suvie de près, notamment grâce à presse locale. Mais certains confient leur désintérêt : "La politique française envers les pays africains ne changera pas quel que soit le président élu."

Au Cap, savoir qui va succéder à François Hollande ne passionne pas les foules. Interrogés, des passants évoquent pêle-mêle "Los Pen's", un président déjà élu, Vladimir Poutine à la tête du pays, ou avouent simplement n'en avoir "jamais entendu parler".

Première publication : 21/04/2017

  • PRÉSIDENTIELLE 2017

    Égalité homme-femme : les candidats à la présidentielle manquent d'audace

    En savoir plus

  • POLITIQUE

    Présidentielle 2017 - 60 secondes avec un militant : Nils, 17 ans, soutien de Mélenchon

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un policier tué dans une attaque sur les Champs-Élysées à trois jours de la présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)