Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Afrique

Vidéo : Du Cap à Tunis, la présidentielle française vue d'Afrique

© Capture d'écran France 24 | En Afrique du Sud, l'élection présidentielle française n'est pas un sujet d'actualité.

Vidéo par Nicolas GERMAIN , Sandro LUTYENS , Arnaud FROGER , Zigoto TCHAYA , Caroline DUMAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/04/2017

Les correspondants de France 24 sont allés interviewer dans la rue des habitants de quatre pays africains et ont recueilli leur avis sur l'élection présidentielle à venir en France.

Trois jours avant le premier tour de l'élection présidentielle en France, les correspondants de France 24 en Tunisie, en Côte d'Ivoire, au Cameroun et en Afrique du Sud sont allés à la rencontre des habitants, pour recueillir leurs impressions.

À Tunis, les passants partagent la peur que Marine Le Pen, candidate du Front national, passe au premier tour : "On veut un président qui aime les Arabes et les musulmans, pas Le Pen qui est contre nous", lance un homme.

À Abidjan et Yaoundé, l'élection est suvie de près, notamment grâce à presse locale. Mais certains confient leur désintérêt : "La politique française envers les pays africains ne changera pas quel que soit le président élu."

Au Cap, savoir qui va succéder à François Hollande ne passionne pas les foules. Interrogés, des passants évoquent pêle-mêle "Los Pen's", un président déjà élu, Vladimir Poutine à la tête du pays, ou avouent simplement n'en avoir "jamais entendu parler".

Première publication : 21/04/2017

  • PRÉSIDENTIELLE 2017

    Égalité homme-femme : les candidats à la présidentielle manquent d'audace

    En savoir plus

  • POLITIQUE

    Présidentielle 2017 - 60 secondes avec un militant : Nils, 17 ans, soutien de Mélenchon

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un policier tué dans une attaque sur les Champs-Élysées à trois jours de la présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)