Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

POLITIQUE

Florian Philippot quitte le Front National: Marine Le pen fragilisée ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Malala : "J’ai demandé à Macron d’investir 300 millions $ dans l’éducation des filles"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maria Callas par Maria Callas

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la haine des extrémistes bouddhistes envers les Rohingyas

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

FRANCE

Attentat des Champs-Élysées : les candidats maintiennent leur ligne

© Philippe Lopez, AFP | Policiers en faction sur les Champs-Élysées, le 21 avril 2017, au lendemain de l'attentat.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/04/2017

L’organisation État islamique a revendiqué l’attentat des Champs-Élysées qui a coûté la vie à un policier jeudi soir et en a blessé deux autres. À trois jours du premier tour, les réactions se sont multipliées ce vendredi.

• L’organisation État islamique (EI) a revendiqué l’attentat qui a coûté la vie à un policier jeudi 20 avril dans la soirée sur les Champs-Élysées et en a blessé deux autres, ainsi qu'une touriste.

• L'assaillant, qui a été abattu jeudi, était connu des services de police et avait été condamné à 15 ans de prison en 2005, pour tentative d'homicide sur agents de police, pour des faits remontant à 2001. Il avait déjà menacé de s'en prendre aux forces de l'ordre, la dernière fois en février dernier, selon des sources proches de l'enquête.

• Un mot manuscrit défendant Daech a été retrouvé près du corps de l'assaillant, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

• François Hollande a dirigé un Conseil de défense vendredi matin à l'Élysée, après avoir promis dans la soirée une "vigilance absolue" pour sécuriser la présidentielle. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a rappelé qu'au "cours des prochains jours, plus de 50 000 policiers et gendarmes seront mobilisés".

• À trois jours du premier tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron ont annulé leurs derniers déplacements prévus vendredi. Le candidat socialiste Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, celui de France Insoumise, ont maintenu leurs déplacements de l'après-midi.

 

Liveblog au lendemain de l'attentat sur les Champs-Élysées

 

Première publication : 21/04/2017

  • FRANCE

    Attentat sur les Champs-Élysées : Trump et Merkel expriment leur soutien à la France

    En savoir plus

  • FRANCE

    Attentat sur les Champs-Élysées : l’assaillant était visé par une enquête antiterroriste

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)