Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

FRANCE

Attentat des Champs-Élysées : les candidats maintiennent leur ligne

© Philippe Lopez, AFP | Policiers en faction sur les Champs-Élysées, le 21 avril 2017, au lendemain de l'attentat.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/04/2017

L’organisation État islamique a revendiqué l’attentat des Champs-Élysées qui a coûté la vie à un policier jeudi soir et en a blessé deux autres. À trois jours du premier tour, les réactions se sont multipliées ce vendredi.

• L’organisation État islamique (EI) a revendiqué l’attentat qui a coûté la vie à un policier jeudi 20 avril dans la soirée sur les Champs-Élysées et en a blessé deux autres, ainsi qu'une touriste.

• L'assaillant, qui a été abattu jeudi, était connu des services de police et avait été condamné à 15 ans de prison en 2005, pour tentative d'homicide sur agents de police, pour des faits remontant à 2001. Il avait déjà menacé de s'en prendre aux forces de l'ordre, la dernière fois en février dernier, selon des sources proches de l'enquête.

• Un mot manuscrit défendant Daech a été retrouvé près du corps de l'assaillant, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

• François Hollande a dirigé un Conseil de défense vendredi matin à l'Élysée, après avoir promis dans la soirée une "vigilance absolue" pour sécuriser la présidentielle. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a rappelé qu'au "cours des prochains jours, plus de 50 000 policiers et gendarmes seront mobilisés".

• À trois jours du premier tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron ont annulé leurs derniers déplacements prévus vendredi. Le candidat socialiste Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, celui de France Insoumise, ont maintenu leurs déplacements de l'après-midi.

 

Liveblog au lendemain de l'attentat sur les Champs-Élysées

 

Première publication : 21/04/2017

  • FRANCE

    Attentat sur les Champs-Élysées : l’assaillant était visé par une enquête antiterroriste

    En savoir plus

  • FRANCE

    Attentat sur les Champs-Élysées : Trump et Merkel expriment leur soutien à la France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)