Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande, Macron, passage de témoin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences dans le Kasaï : le pouvoir congolais est responsable, selon Félix Tshisekedi

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mossoul et Raqqa, des batailles perdues pour les jihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Remaniement ministériel en France : une nouvelle ère ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

Inde: l'Égyptienne de 500 kilos a perdu la moitié de son poids

© SAIFEE HOSPITAL/AFP/Archives | L'Égyptienne Eman Ahmed Abd El Aty, sur une photo fournie le 9 mars 2017 par l'hôpital Saifee à Bombay

BOMBAY (AFP) - 

Une Égyptienne, qualifiée de "plus grosse femme du monde" il y a quelques semaines encore pour ses 500 kilogrammes, a perdu la moitié de son poids en deux mois de traitement en Inde, ont annoncé ses docteurs.

Eman Ahmed Abd El Aty, 37 ans, pesait au départ une demi-tonne en raison de son éléphantiasis, une pathologie qui provoque un gonflement des membres et d'autres parties du corps, et était clouée au lit. Acheminée à Bombay par un vol médicalisé, elle y a subi une opération de chirurgie bariatrique le mois dernier.

Sur des vidéos fournies cette semaine par l'hôpital Saifee, on voit la patiente assise et souriante qui écoute de la musique.

"C'est une version plus heureuse et mince d'elle-même. Elle peut enfin rentrer dans un fauteuil roulant et rester assise pendant longtemps, chose dont nous n'aurions même pas rêvé il y a trois mois", a déclaré un communiqué de son équipe médicale, annonçant qu'elle avait perdu 250 kilos.

L'histoire de cette femme d'Alexandrie qui n'avait pas pu sortir de chez elle depuis 25 ans avait fait le tour du monde et ému un chirurgien indien qui avait proposé à l'automne de l'opérer.

Grâce à un régime alimentaire liquide et l'opération, l'Égyptienne perd graduellement du poids depuis son arrivée en Inde mi-février.

Mme Abd El Aty "attend avec impatience le moment où elle pourra rentrer dans un scanner pour connaître la cause de sa paralysie sur le côté droit et de ses convulsions", rapporte le communiqué.

La détentrice officielle du titre de plus grosse femme du monde est l'Américaine Pauline Potter, pesée en juillet dernier à 293 kilos par le livre Guinness des records.

© 2017 AFP