Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

Radio France réduit son déficit à 10,6 millions d'euros en 2016

© AFP/Archives | La Maison de la Radio à Paris, le 23 septembre 2015

PARIS (AFP) - 

Radio France a réduit son déficit en 2016 par rapport à 2015, à 10,6 millions d'euros, mieux que prévu dans son contrat d'objectifs et de moyens (COM) grâce notamment à une hausse de son chiffre d'affaires, selon un communiqué vendredi.

Le groupe vise toujours le retour à l'équilibre en 2018.

En 2015, Radio France avait enregistré une perte de 13,9 millions d'euros, déjà inférieure aux prévisions du COM. Ce dernier tablait sur un déficit de 16,6 millions d'euros pour 2016.

"C'est plus d'un tiers d'écart, c'est une amélioration très importante", souligne Sibyle Veil, la directrice déléguée aux opérations et finances.

Cette amélioration s'explique notamment par une hausse de 2,2% du chiffre d'affaires du groupe, à 652,8 millions d'euros, liée à des recettes de billetterie meilleures que prévu, explique-t-elle.

La fréquentation des grandes salles est en nette hausse avec près de 260.000 personnes accueillies à la Maison de la radio en 2016 contre 192.000 en 2015.

Le groupe a également pu maintenir ses ressources publicitaires au niveau prévu dans le COM (41,1 millions d'euros), l'ouverture à de nouveaux annonceurs compensant la baisse des annonceurs traditionnels.

Parallèlement, Radio France fait valoir une maîtrise des charges "grâce à la mise en ?uvre d'une politique rigoureuse de consommation, d'économies sur la diffusion, de renégociations des contrats fournisseurs ayant permis de générer près de 9,7 millions d?euros d'économies".

Le groupe a également poursuivi ses efforts d'économies sur la masse salariale avec le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux.

Le résultat d'exploitation s'est amélioré de 300.000 euros par rapport à 2015 et de 3,3 millions d'euros par rapport aux objectifs, à -16,3 millions d'euros.

Les investissements en 2016 se sont élevés à 60,1 millions d'euros (contre 58,3 millions en 2015), afin "d'accompagner le développement du numérique, la modernisation des infrastructures radiophoniques et informatiques, et la modernisation des installations du réseau France Bleu".

La trésorerie s'est également améliorée (+0,8 million d'euros à la clôture des comptes) après notamment une augmentation de capital souscrite par l'Etat fin 2016.

© 2017 AFP