Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Pascal Légitimus : un illustre Inconnu

En savoir plus

FOCUS

Lutte contre le terrorisme en France : l'opération sentinelle à bout de souffle?

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je suis Daphne"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme du travailleur détaché : vers un alignement des rémunérations

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Réduire un homme à un porc est aussi vain que considérer une femme comme un objet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Somalie : au moins 300 morts dans le double attentat à la bombe à Mogadiscio

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 1)

En savoir plus

Sports

Ligue des champions : chez les femmes, deux clubs français en finale

© Franck Fife, AFP | Sabrina Delannoy (au centre) célèbre l'ouverture du score pour le PSG contre Barcelone en demi-finales de la Ligue des champions, le 29 avril 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/04/2017

L'affiche de la finale à Cardiff sera 100 % française. Plus fortes que Barcelone, les joueuses du PSG ont validé samedi leur billet pour leur 2e finale de Ligue des champions, où elles affronteront l'Olympique lyonnais, tenant du titre.

Un duel franco-français, inédit, pour la finale de la Ligue des champions féminine : le 1er juin, à Cardiff, s'affronteront le Paris-Saint Germain et l'Olympique lyonnais, qui se sont respectivement défaits, samedi 29 avril, de Barcelone et de Manchester City.

Grâce à sa section féminine, le PSG va ainsi disputer la deuxième finale de Ligue des champions de son histoire. Les joueuses de Patrice Lair ont battu sans trop de difficultés Barcelone (2-0) au Parc des Princes. Au match aller, en Catalogne, elles s'étaient imposées 3-1 et étaient donc largement favorites avant cette demi-finale retour au Parc.

Elles ont pourtant eu bien du mal à entrer dans la partie, malgré leur insolente possession de balle. Comme cela peut arriver dans ce genre de rencontre, il a fallu un penalty pour débloquer le match. La Brésilienne Cristiane s'est chargée de provoquer la faute dans la surface adverse, puis a laissé le soin à Sabrina Delannoy de transformer le penalty d'une frappe décroisée (55e).

Le penalty a permis de renverser la tendance et de savourer enfin la belle ambiance du Parc des Princes. L'équipe féminine du PSG, qui a l'habitude de jouer à Saint-Germain-en-Laye ou à Charléty, à Paris, était encouragée par près de 20 000 personnes, un record pour un match féminin au Parc, et par les chants des Ultras bien présents.

>> À voir sur France 24 : Le foot féminin gagne du terrain

Le jour de la finale, il faudra sans doute faire un peu plus, surtout contre les Lyonnaises, tenantes du titre. Mais les individualités parisiennes ont suffi pour éteindre Barcelone et laver l'affront subi par les garçons, éliminés de manière spectaculaire par les coéquipiers de Lionel Messi il y a un mois et demi (6-1) en 8e de finale retour, malgré un succès 4-0 à l'aller.

L'équipe féminine n'a de son côté pas vécu de "remontada" et c'est peut-être elle qui pourra remporter la première Ligue des champions de l'histoire du club. En 2015, les filles du PSG avaient perdu face à Francfort (2-1).

Face à elles au pays de Galles, elles trouveront l'Olympique lyonnais, trois fois sacré (2011, 2012 et 2016), qualifié malgré sa défaite samedi 1-0 face à Manchester City à la faveur d'un bon match aller (3-1).

"Le foot féminin français a progressé, a avancé. Il y a quelques années c'étaient des finales allemandes, aujourd'hui, c'est une finale française. C'est un grand jour pour le foot féminin français", a salué l'entraîneur de Paris Patrice Lair.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 29/04/2017

  • FOOTBALL

    Coupe de France : le PSG corrige les minots de Monaco et file en finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupe du monde 2018 : "L'arbitrage vidéo sera utilisé" en Russie, annonce la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : face à l'AS Monaco se dresse désormais la Juve

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)