Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : Monaco retrouve la Juve pour effacer le traumatisme de 2015

© Boris Horvat, AFP | La jeune garde monégasque pourra-t-elle renverser l'intraitable Vieille Dame ?

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 au Stade Louis-II (Monaco).

Dernière modification : 03/05/2017

Éliminé en quarts de finale de la Ligue des champions 2014-15 par une Juventus Turin intraitable, l’AS Monaco retrouve le ténor italien à l’occasion des demi-finales de l’édition 2016-17 de la C1. Et veut effacer la frustration d’il y a deux saisons.

Forcément, en comparaison de l’autre demi-finale de la Ligue des champions qui oppose le Real Madrid et l’Atletico, ce Monaco – Juventus Turin peut difficilement jouer la carte du "grand classique continental". D’un côté, la Vieille Dame, ses 25 participations à la C1 et ses deux sacres européens, et de l’autre, Monaco, avec pour seul fait d’armes majeur une épopée jusqu’en finale en 2004. À la pesée, le combat semble plutôt déséquilibré.

Entre le club de la Principauté et celui du Piémont, distants d’environ 150 km, les antécédents sont de fait plus rares qu’entre les deux cadors madrilènes. Reste qu’il ne faut pas remonter à bien longtemps pour trouver trace d’une confrontation entre le leader de la Ligue 1 et son homologue de Serie A : en 2015, les deux équipes s’étaient affrontées au stade des quarts de finale de la Ligue des champions et la Juve l’avait emporté après avoir cadenassé le match retour à Louis-II (1-0, 0-0).

Attaque de feu contre défense de fer

Deux ans plus tard, c’est à cette même problématique que la jeune garde monégasque va devoir se confronter : manœuvrer un collectif certes efficace devant, mais qui sait surtout tenir à distance les éléments offensifs adverses. Et le défi sera immense : en quart de finale, les Bianconeri ont parfaitement muselé un FC Barcelone (3-0, 0-0) qui alignait pourtant toute son armada offensive et rêvait d’une nouvelle remontada après celle du PSG.

Une opposition de styles en perspective, donc, entre cette intraitable Juve (deux buts encaissés en dix matchs européens) et ces Monégasques pleins de fougue : avec 146 buts marqués en 57 matchs toutes compétitions confondues, l’AS Monaco trône au sommet des attaques les plus efficaces parmi les cinq grands championnats européens.

Et c’est une nouvelle fois sur cette flamboyance offensive que devra s’appuyer le dernier représentant français en C1 s’il veut franchir l’obstacle italien. Mais si les Mbappé, Falcao et autres Bernardo Silva ont réussi à faire plier deux formations plutôt joueuses aux tours précédents (Manchester City et Dortmund), la tâche s’annonce cette fois autrement plus ardue.

Première publication : 03/05/2017

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Real Madrid – Atletico, un classique de C1 en demie

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : face à l'AS Monaco se dresse désormais la Juve

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Ronaldo atomise le Bayern, le Real et l'Atletico en demies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)