Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin qui ne fait pas l'unanimité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Sénat argentin rejette la légalisation de l'avortement

En savoir plus

LE DÉBAT

Proche-Orient : un nouvel affrontement est-il imminent entre Israël et le Hamas ?

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cannabis : le casse-tête de la légalisation

En savoir plus

FRANCE

Emmanuel Macron élu président de la République avec 66 % des voix

© Studio graphique FMM | Bureau de vote à Lyon, le 7 mai 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/05/2017

Emmanuel Macron est devenu dimanche le huitième président de la Ve République française avec 66,06% des voix contre 33,94 % pour la candidate du Front national Marine Le Pen. Revivez la soirée électorale sur France 24.

Emmanuel Macron a été élu dimanche 7 mai président de la République française face à la candidate du Front national Marine Le Pen lors du second tour de la présidentielle. Selon les premières estimations, le candidat d'En Marche ! obtient 66,06 % des voix, contre 33,94 % pour sa concurrente.

Devant la foule rassemblée dans la cour du Louvre, Emmanuel Macron a promis qu'il "ferait tout" dans son quinquennat pour qu'il n'y ait "plus aucune raison de voter pour les extrêmes", mais aussi pour "rester audacieux". "Je veux l'unité de notre peuple et de notre pays. Je vous servirai avec amour", a-t-il conclu.

Battue, mais avec un record de voix pour le Front national, Marine Le Pen a déclaré : "Ce second tour organise une recomposition politique de grande ampleur autour du clivage entre les patriotes et les mondialistes". Elle s'est engagée à lancer une "transformation profonde" du parti.

Le second tour a été marqué par la plus forte abstention depuis 1969 (plus de 25 % selon les sondeurs). Contrairement à 2002, où la présence du Front national avait mobilisé au second tour, l'abstention augmente nettement par rapport au 1er tour (22,23%). Autre record qui tombe, le nombre de suffrages blancs et nuls approche les 4,2 millions, soit 9 % des inscrits.

>> À lire aussi : Participation, score du FN : les chiffres qui pondèrent la victoire de Macron

 

 

Première publication : 07/05/2017

  • FRANCE

    "Insultes rabelaisiennes" : la presse internationale effarée par le débat Le Pen - Macron

    En savoir plus

  • FRANCE

    Macron – Le Pen : derniers meetings de campagne

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Français appelés aux urnes pour le second tour de la présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)