Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation ?

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La finance verte peut-elle (vraiment) aider la planète ?

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : pas de miracle pour Monaco, éliminé par la Juve

© Valéry Hache, AFP | L'AS Monaco n'a rien pu faire face à la Juventus Turin (2-1).

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 à Turin.

Dernière modification : 09/05/2017

Surclassé, l'AS Monaco s'est incliné sur la pelouse de la Juventus en demi-finale retour de la Ligue des champions (2-1). L'épopée européenne des Monégasques s'arrête à Turin. La Vieille Dame, elle, retrouve la finale après celle perdue de 2015.

Il fallait un miracle pour que l'AS Monaco parvienne à renverser la Juventus, mardi 9 mai à Turin, en demi-finale retour de la Ligue des champions. Mais de miracle il n'y eut point. Balayés à l'aller 2 à 0, les Monégasques ont été logiquement battus (2-1) par une Juve impressionnante et quittent donc la C1 au stade des demies. Les Bianconeri, eux, auront l'opportunité de jouer une deuxième finale en trois saisons, après celle perdue face au Barça en 2015.

Monaco n'a pas démérité, mais il y avait tout simplement une classe d'écart sur le terrain. Ce sont pourtant les hommes de Leonardo Jardim qui ont réalisé la meilleure entame de match et, durant une petite demi-heure, ils ont même semblé en mesure de faire trembler cette Vieille Dame réputée inébranlable.

Comme souvent en 2017 du côté de l'ASM, c'est Mbappé qui a déclenché les hostilités. Sur une frappe contrée de Moutinho, il a hérité du cuir et a tiré au but, mais le ballon a heurté le montant gauche avant que l'arbitre de touche ne signale une position de hors jeu de l'international français (5e).

La Juve embraye et déroule

Auteur d'un bon pressing au milieu de terrain, l'AS Monaco n'a toutefois pas trouvé la faille en début de rencontre, et a ensuite subi les foudres du diesel italien. Coté bianconero, Dybala s'est essayé le premier à trouver le chemin des filets, mais sa reprise dévissée à l'entrée des 18 mètres n'a pas trouvé le cadre (15e).

Derrière, coup sur coup, les locaux ont été tout proche d'ouvrir la marque, mais Dybala (23e), Mandzukic (25e) et Pjanic (27e) ont buté sur une défense acharnée.

La Juventus n'a toutefois pas tardé à retrouver son froid réalisme. Juste après la demi-heure de jeu, Mandzukic est venu concrétiser la bonne période des siens sur une action initiée à l'autre bout du terrain par Buffon puis Alex Sandro. Et en deux temps, puisque le Croate a d'abord vu sa reprise de la tête repoussée par Subasic, avant qu'il ne puisse finalement conclure à bout portant du gauche (1-0, 33e).

Subasic, sans nul doute le Monégasque le plus en vue ce soir malgré le score, a ensuite repoussé l'échéance devant Higuain (37e) puis Dybala (43e). Entre-temps, de l'autre côté du terrain, Monaco avait une fois encore loupé le coche sur un très bon centre de Mendy, Chiellini sortant le ballon d'un tacle rageur juste devant Mbappé (41e).

Mais même avec un portier en grande forme, l'AS Monaco a fini par craquer de nouveau. Servi à une petite trentaine de mètres, Dani Alves a décoché une frappe puissante qui est venue se loger dans les filets monégasques, sous les "Juve ! Juve !" de la Curva Sud et des 40 000 spectateurs présents ce soir (2-0, 44e).

Mbappé pour l'honneur

Au retour des vestiaires, la messe était dite. Mais même au bord de l'élimination, l'AS Monaco n'a pas abdiqué. Après une demi-heure compliquée où les Bianconeri ont globalement tenu le ballon, l'AS Monaco a retrouvé un peu d'allant et s'est même offert le luxe de faire tomber l'invincibilité de Buffon en Ligue des champions. Mbappé, qui a coupé un centre au premier poteau, est venu battre le portier italien, une première depuis plus de 11 heures de jeu en C1 (2-1, 69e).

Mais même revigoré par ce but, l'AS Monaco n'a pas réussi à arracher une égalisation qui, au vu de la rencontre, aurait parue presque inespérée. Dans une fin de match marquée surtout par une petite échaufourée sur la pelouse – Bonucci a d'ailleurs écopé d'un carton jaune – les Bianconeri ont paisiblement attendu la fin de la rencontre sans toutefois parvenir à alourdir l'addition... avant de célébrer cette qualification pour la finale de la Ligue des champions 2017 durant de longues minutes avec leurs supporters.

Monaco éliminé, la Juventus peut maintenant rêver à Cardiff, où se tiendra la finale de la Ligue des champions le samedi 3 juin. Comme en 2015 face au Barça, elle y retrouvera un club espagnol puisque le Real Madrid et l'Atletico se disputeront le dernier billet en jeu à Vicente Calderon, mercredi 10 mai à 20 h 45.

Première publication : 09/05/2017

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : pour renverser la Juve, Monaco doit compter sur un miracle

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : surclassé par la Juve, Monaco condamné à l'exploit à Turin

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Ronaldo assomme l'Atletico, le Real Madrid presque en finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)