Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (1ere partie)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Obiang : "La tentative de coup d'État en Guinée équatoriale a commencé en France"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : les mères courage inspirent les réalisateurs

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à Calais : humanité et fermeté ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vaudeville sino-américano-britannique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Faillite du groupe britannique de BTP Carillion : mais que s'est-il donc passé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Natalité : vers la fin de "l'exception française?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

William Lacy Swing : "La migration n’est pas un problème à résoudre, c’est une réalité humaine à gérer"

En savoir plus

FRANCE

Législatives : Manuel Valls ne remplit pas les critères d'une investiture En Marche !

© Philippe Lopez, AFP | Manuel Valls avait annoncé mardi 9 mai 2017 sa candidature aux législatives sous l'étiquette d'En Marche !

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/05/2017

Selon le président de la commission d'investiture d'En Marche !, l'ex-Premier ministre Manuel Valls, qui réclamait le soutien du mouvement pour les législatives de juin, "n'est pas à ce jour dans le critère d’acceptation de sa demande".

L'ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls ne remplit pas les conditions d'une investiture pour les législatives de juin, a affirmé, mercredi 10 mai, Jean-Paul Delevoye, président de la commission d'investiture de La République en marche.

"À ce jour, il n'est pas dans les critères d'acceptation de sa demande d'investiture", a-t-il déclaré sur Europe 1. "Et donc dans ce cas très précis, la commission nationale d'investiture ne peut pas analyser la candidature de M. Valls."

>> À lire : Manuel Valls, un soutien encombrant pour Emmanuel Macron

Jean-Paul Delevoye indique avoir échangé avec l'ancien Premier ministre après qu'il a annoncé qu'il serait "candidat de la majorité présidentielle" aux élections législatives de juin. "Il est parfaitement lucide, et il est cohérent", a-t-il jugé, saluant "une forme de courage politique et d'authenticité". 

"Nous n'avons pas vocation à recycler", a-t-il cependant averti, notant que "derrière Manuel Valls, on voit des tas de demandes de députés sortants qui ont peur de perdre leur circonscription".

Interrogé par ailleurs sur une éventuelle candidature de Bruno Le Maire (LR), Jean-Paul Delevoye a répondu : "À ce jour, pas de dépôt de candidature".

Avec AFP

Première publication : 10/05/2017

  • POLITIQUE

    Emmanuel Macron – Manuel Valls : ambitions, rivalités et ralliement

    En savoir plus

  • FRANCE

    Législatives : Valls se déclare candidat sous l'étiquette La République en marche

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE 2017

    Manuel Valls, un soutien encombrant pour Emmanuel Macron

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)