Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation ?

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La finance verte peut-elle (vraiment) aider la planète ?

En savoir plus

EUROPE

France : la dépouille d'un militant nord-irlandais retrouvée 30 ans plus tard

© seamusruddy.com | Seamus Ruddy, activiste nord-irlandais a été assassiné en 1985 par l'Armée de libération nationale irlandaise.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/05/2017

Selon la Commission indépendante pour la localisation des restes des victimes, les ossements retrouvés début mai en France ont été identifiés comme étant ceux de Seamus Ruddy abattu en 1985 par l'Armée de libération nationale irlandaise (INLA).

La dépouille de Seamus Ruddy, activiste nord-irlandais assassiné en 1985 par l'Armée de libération nationale irlandaise (INLA), n’avait jamais été retrouvée. Mais la Commission indépendante pour la localisation des restes des victimes (ICLVR), établie conjointement par le Royaume-Uni et l'Irlande en 1999, a annoncé, jeudi 11 mai, que les ossements retrouvés quelques jours plus tôt près de Rouen étaient les siens.

Les autorités françaises ont pu identifier la dépouille de Seamus Ruddy en s'appuyant sur un échantillon ADN d'un membre de sa famille et après extraction de l'ADN de dents figurant parmi les ossements retrouvés dans la forêt de Bore, en Normandie.

"En général, ce n'est pas ce que les gens ont envie d'entendre", a expliqué le porte-parole de l'ICLVR, en évoquant la famille de Seamus Ruddy. "Et en même temps, on ne se rend pas compte de l'angoisse que représente la disparition d'un proche, qui n'est pas enterré, qui n'a pas de tombe. Donc c'est aussi un énorme soulagement de mettre fin à l'attente, 30 ans après dans ce cas", a-t-il ajouté.

Ces ossements vont être remis aux autorités irlandaises et le parquet d'Évreux pourra clore la procédure judiciaire ouverte, a indiqué à l'AFP le colonel Emmanuel Valot, commandant du groupement de gendarmerie de l'Eure.

Seamus Ruddy, enseignant à Newry, dans le sud de l'Irlande du Nord, proche du Parti socialiste républicain irlandais (IRSP), l'aile politique de l'INLA, était allé vivre à Paris en 1983, suite aux luttes internes entre l'IRSP et l'INLA. Il y avait été assassiné par l'INLA en 1985 à l'âge de 33 ans.

Avec AFP
 

Première publication : 11/05/2017

  • IRLANDE DU NORD

    Irlande du Nord : décès de Martin McGuinness, figure du Sinn Fein

    En savoir plus

  • BREXIT

    Entre frontière et divisions politiques, comment le Brexit ravive les tensions du passé en Irlande du Nord

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Brexit : l’Écosse poussée vers l’UE, le Sinn Fein veut unifier l'Irlande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)