Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

BILLET RETOUR

Retour dans les pays qui ont marqué l’actualité, les villes traumatisées par la guerre, une catastrophe naturelle ou un désastre industriel. Le dimanche à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 12/05/2017

Kosovo, l'impossible État

© Capture d'écran France 24

Alors que depuis plus d'un an, le Kosovo traverse une crise politique dont le paroxysme a été atteint cette semaine avec la chute du gouvernement et la convocation de législatives anticipées le 11 juin, nos reporters Séverine Bardon, Michaël Sztanke et Marie Dubois sont retournés dans ce petit État, nœud de discorde au cœur de l'Europe.

Il y a plus de neuf ans, le 17 février 2008, le Kosovo déclarait unilatéralement son indépendance, aussitôt dénoncée par la Serbie et la Russie. Aujourd’hui, le petit pays des Balkans n’est reconnu que par 114 des 193 États des Nations unies, et reste dysfonctionnel et divisé.

Le sud du pays, tourné vers l’Albanie, est musulman, utilise l’alphabet latin et paye en euros. Dans le nord, le drapeau serbe flotte sur les immeubles, on écrit en cyrillique, on utilise des dinars serbes et les populations sont majoritairement orthodoxes.

Les tensions entre les communautés albanaises (majoritaires) et serbes (6 % de la population), héritées de l’histoire et attisées par les nationalismes régionaux, minent le plus jeune État d’Europe, qui reste sous surveillance internationale. Quelque 4 300 soldats de l'Otan y sont déployés et une mission européenne, Eulex, encadre police, justice et administration locales.

La jeunesse, principal espoir

Pourtant, l’Union européenne a investi plus d’un milliard d’euros au Kosovo depuis la fin de la guerre de 1999, dans l’espoir de construire un État de droit fonctionnel et efficace. Mais les conditions ne sont toujours pas réunies pour que le Kosovo s’émancipe enfin de cette tutelle internationale. Confisquée par les anciens chefs de guerre albanais, gangrénée par la corruption, paralysée par les tensions communautaires, la politique kosovare contribue à l’instabilité du pays.

Seule lueur d’espoir dans ce paysage bien sombre : les jeunes générations, qui n’ont pas connu la guerre et pourraient rompre le cercle vicieux des haines communautaires. Un tiers de la population a moins de 15 ans : c’est sur cette jeunesse et son dynamisme que le Kosovo devra s’appuyer pour digérer son histoire et se tourner enfin vers l’avenir.

Par Séverine BARDON , Michaël SZTANKE , Marie DUBOIS , Vincent ROUX

Les archives

19/01/2018 Afrique

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

Il y a un an, le 21 janvier 2017, l'ex-dictateur gambien Yahya Jammeh saluait pour la dernière fois ses partisans sur le tarmac de l'aéroport de Banjul avant de s'envoler vers la...

En savoir plus

04/01/2018 Asie - pacifique

Vidéo : les enfants-soldats de la révolution au Népal, des armes aux urnes

Nos reporters sont retournés au Népal, à l'occasion des premières élections législatives sous la nouvelle Constitution de 2015. Le scrutin, qui s'est tenu fin novembre et début...

En savoir plus

21/12/2017 Afrique

En Centrafrique, sur les traces de Bokassa Ier

Nos reporters se sont rendus en Centrafrique, 40 ans après le sacre de Jean-Bedel Bokassa, le "Napoléon centrafricain", qui fut le protégé de l’ancien président français Valéry...

En savoir plus

08/12/2017 Égypte

Vidéo : en Égypte, les idéaux de la place Tahrir à l'épreuve de la répression

C'est l'un des lieux emblématiques du printemps arabe. En janvier 2011, des milliers d'Égyptiens convergent vers la place Tahrir pour dénoncer une société rongée par la...

En savoir plus

09/11/2017 EUROPE

Vidéo : à Rivesaltes, la mémoire du "camp de la honte" reste à vif

Notre reporter est retournée à Rivesaltes, au Sud de la France. Pendant trois décennies, ce village a abrité le plus vaste camp d’internement d’Europe occidentale. De la Seconde...

En savoir plus