Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat... les sujets qui fâchent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une femme fantastique" : rencontre avec l'actrice transgenre Daniela Vega

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 14/05/2017

Denis Sassou-Nguesso : "Il n'y pas de crise politique dans la région du Pool"

© Capture France 24

Lors d'un entretien accordé jeudi à France 24, le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, est revenu sur sa réélection contestée en mars 2016, sur la situation en Libye et sur les tensions dans la région du Pool, expliquant qu'il refuse de négocier avec ceux qu'il qualifie de "terroristes".

Denis Sassou-Nguesso, le président du Congo-Brazzaville, a accordé une interview exclusive à France 24, jeudi 12 mai, une première depuis sa réélection très contestée en mars 2016.

Revenant sur ce scrutin controversé, il nie les accusations de fraude. Pour l'homme d'État africain, le "black-out" des communications décrété au moment de la dernière élection ne visait pas à manipuler le scrutin, mais à détourner une tentative de coup d'État contre lui, pilotée depuis l'extérieur. Il réfute également l'idée d'une "chasse aux sorcières" qu'il aurait livré à ses opposants ces derniers mois.

Le président a ensuite évoqué la situation dans la région rebelle du Pool, dans l'est du Congo-Brazzaville. Il reconnaît les difficultés du gouvernement à contrôler la situation sécuritaire mais refuse toutes négociations avec ceux qu'il qualifie de "terroristes". De plus, il réfute les accusations portées par le gouvernement américain faisant état de violations des droits de l'Homme dans la région.

Revenant sur la mise en examen en mars de son neveu à Paris dans l'affaire dite des "biens mal acquis", il dénonce une cabale visant à déstabiliser son pays et demande d'y mettre fin.

À propos de la Libye, Denis Sassou-Nguesso dénonce un drame qui dure depuis 2011 et annonce que l'Union africaine souhaite réunir prochainement toutes les partis pour une conférence de réconciliation, y compris en incluant le fils de Mouammar Kadhafi.

Enfin, le président du Congo-Brazzaville a refusé de se prononcer sur le nombre de mandats qu'il compte exercer après plus de 30 ans passés à la tête du pays, de 1979 à 1992, et depuis 1997.

Par Marc PERELMAN

Les archives

03/03/2018 Groupe Bolloré

Jean-Pierre Canet : "Vincent Bolloré utilise ses médias pour servir ses intérêts industriels et financiers"

Jean-Pierre Canet, co-fondateur du magazine Cash investigation sur France 2, signe avec Nicolas Vescovacci, "Vincent tout-puissant"(Ed. JC Lattès), un livre-enquête sur le...

En savoir plus

21/04/2018 Transparence de la vie publique

Le citoyen Lebreton : "Personne ne veut toucher aux parlementaires en France"

Dans son livre-témoignage, "Je veux vivre en démocratie" (éd. Max Milo), Hervé Lebreton retrace dix ans de combat pour plus de transparence et de probité chez nos élus et...

En savoir plus

16/04/2018 Le Renseignement français

"Le renseignement s’est invité dans la vie quotidienne des Français"

Marie-Christine Dupuis-Danon est l’auteur avec Alain Bauer du livre "Les guetteurs, les patrons du renseignement français répondent" (Éd. Odile Jacob), dans lequel onze anciens...

En savoir plus

10/04/2018 Afrique

Messahel : "Alger n’a pas à s’impliquer dans les négociations Polisario - Maroc"

Dans un entretien accordé à France 24, le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, revient sur le conflit du Sahara occidental et sur les accusations du...

En savoir plus

10/04/2018 EUROPE

Gerry Adams à France 24 : "Le Brexit peut être néfaste pour l’Irlande"

À l’occasion des vingt ans de l'accord du Vendredi saint qui a mis un terme à trois décennies de violence en Irlande du Nord, Gerry Adams, l'ancien chef du parti nationaliste...

En savoir plus