Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Asie - pacifique

Afghanistan : le siège de la télévision publique attaqué à Jalalabad

© Noorullah Shirzadan, AFP (illustration) | Des hommes armés se sont introduits mercredi dans un bâtiment de la télévision afghane à Jalalabad, dans l'est du pays.

Vidéo par Sonia GHEZALI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/05/2017

L'EI a revendiqué, mercredi, une attaque contre le bâtiment de la télévision afghane à Jalalabad, dans l'est du pays, dans laquelle au moins six personnes ont été tuées et 17 autres blessées. L'assaut a duré quatre heures.

Des assaillants armés ont attaqué, mercredi 17 mai, le siège de la Radio-télévision afghane (RTA) en plein centre de Jalalabad, capitale de la province instable du Nangarhar, dans l'est du pays. L'assaut, qui a duré plus de quatre heures avant que le dernier des quatre assaillants soit tué, a également fait 17 blessés. Quatre civils figurent parmi les morts et deux membres de la sécurité, selon le gouverneur provincial, Gulab Mangar.

"Il y avait quatre attaquants, l'un s'est fait exploser à l'entrée de la RTA tuant un garde. Les trois autres sont entrés dans le bâtiment où nos forces de sécurité les ont suivis. Les combats ont duré quatre heures, les forces de sécurité ont fait attention de ne pas causer davantage de dégâts", a expliqué le gouverneur.

Wassim Nasr : "On a eu tendance à oublier l'EI en Afghanistan"

>> À lire : en Afghanistan, l'EI frappe à nouveau les forces américaines

La province du Nangarhar, frontalière du Pakistan, abrite de nombreux combattants insurgés talibans, qui ont lancé fin avril leur offensive de printemps, ainsi que des membres de l’EI, qui a fait de cette zone sa base-arrière en Afghanistan.

Les organisations de presse et les journalistes, en particulier afghans, ont payé un lourd tribut ces dernières années au conflit : 13 d'entre eux ont été tués en 2016, selon leur Comité de protection (AJSF).

Avec AFP

Première publication : 17/05/2017

  • AFGHANISTAN

    Au moins 90 jihadistes tués par la méga-bombe américaine en Afghanistan

    En savoir plus

  • AGHANISTAN

    Afghanistan : retour de Gulbuddin Hekmatyar, le "Boucher de Kaboul"

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L’armée américaine confirme la mort du chef de l’EI en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)