Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Monsieur le président, traitez les migrants humainement !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tribune sur la "liberté d'importuner" : Catherine Deneuve précise sa pensée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : non-lieu pour les soldats français soupçonnés

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mexique : le trafic de médicaments, un nouveau fléau florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sandra Nkaké, une artiste inclassable de retour avec un nouvel album

En savoir plus

Economie

Bourses : les troubles politiques de Trump coûtent très cher aux super-riches

© Kevin Hagen, AFP | La réaction négative des Bourses mondiales aux scandales qui entourent la présidence Trump a coûté 35 milliards de dollars aux plus riches.

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 19/05/2017

La réaction négative des Bourses mondiales aux scandales qui entourent la présidence Trump ont coûté 35 milliards de dollars aux plus riches sur une journée.

© Studio Graphique France Media Monde

Super-riches de tous les pays, unissez-vous ! Donald Trump vous spolie... À son corps défendant, certes, mais les scandales politiques qui s'enchaînent, jour après jour à la Maison Blanche, ont fini par coûter cher aux multimilliardaires.

La valeur des avoirs en Bourse des 100 plus grandes fortunes a fondu de 35 milliards de dollars sur une seule journée, mercredi 17 mai, a constaté Bloomberg, l'agence américaine d'information économique et financière.

Le Dow Jones, le principal indice boursier américain, a perdu 300 points sur la journée, la plus forte baisse depuis septembre 2016. Une impressionnante chute due largement à l'inquiétude des investisseurs quant à l'issue des affaires auxquelles le président américain doit faire face.

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, est celui a le plus perdu. L'action du réseau social a perdu, mercredi, plus de 3 % de sa valeur, ce qui correspond à une perte de plus de deux milliards de dollars pour la cinquième fortune mondiale.

Le multimilliardaire mexicain Carlos Slim, le PDG d'Amazon Jeff Bezos, et l'homme le plus riche au monde Bill Gates ont tous perdu plus d'un milliard de dollars lors de cette journée noire.

Des pertes qui ne sont pas définitives, puisqu'elles correspondent à la dépréciation de leurs avoirs boursiers. Une ou deux séances à la hausse sur les marchés financiers devraient suffire à les renflouer. Mais cet épisode a souligné que Donald Trump n'est pas le seul milliardaire qui a beaucoup à perdre dans cette histoire.

 

Première publication : 18/05/2017

  • ÉTATS-UNIS

    L'administration Trump menace de quitter l'Otan

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Trump et la Russie : un procureur spécial nommé pour enquêter

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le secret que Donald Trump aurait divulgué aux Russes est parmi les plus sensibles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)