Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : le Rwanda fait le pari de la haute-technologie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Moïse Katumbi : "C’est un devoir pour moi d’aller sauver le peuple de RDC"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vidéo : en Colombie, l’art au service de la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Referendum catalan : Madrid ou Barcelone... qui peut remporter le bras de fer ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Alstom bientôt sous pavillon allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le football américain défie Donald Trump genou à terre

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tchadiens bientôt privés de sol américain

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (partie 1)

En savoir plus

EUROPE

Plus de 2 000 migrants secourus au large de la Libye

© Mahmud Turkia, AFP (archives) | Des migrants secourus en mer Méditerranée s'apprêtent à débarquer à Tripoli, le 10 mai 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/05/2017

Environ 2 300 migrants ont été secourus au large de la Libye dans la seule journée de jeudi. Ils doivent débarquer dans les prochains jours dans le sud de l'Italie, mais pas en Sicile, où se tient la semaine prochaine un sommet du G7.

Ils se trouvaient à bord de 10 petites embarcations en bois et 12 canots pneumatiques. Quelques 2 300 migrants ont été secourus, jeudi 18 mai, au large de la Libye par des navires des gardes-côtes italiens, qui coordonnent les secours dans cette zone, des navires militaires et des navires humanitaires affrétés par des ONG.

Le Prudence de Médecins sans frontières (MSF) avait ainsi 770 personnes à bord jeudi soir, dont de nombreux jeunes enfants, le plus petit étant âgé de seulement six semaines. L'Aquarius de SOS Méditerranée et MSF a recueilli 560 personnes et le Phoenix de l'ONG maltaise Moas, 360.

>> Consultez le site InfoMigrants, piloté par France 24

Depuis le début de l'année, l'Italie a enregistré l'arrivée de plus de 45 700 migrants sur ses côtes, soit une hausse de plus de 30 % par rapport à la même période l'année dernière, selon un bilan du ministère de l'Intérieur qui ne prend pas en compte les migrants secourus jeudi.

Pas de débarquement en Sicile

Mais au moins 1 229 personnes ont trouvé la mort au large de la Libye en 2017, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), soit une pour 39 personnes secourues.

Pour l'Italie, l'arrivée des migrants secourus jeudi et ceux susceptibles de l'être dans les prochains jours va poser un défi supplémentaire, en raison des mesures de sécurité autour du sommet du G7 qui se tient la semaine prochaine à Taormina, en Sicile. Jusqu'à la fin du sommet, les autorités ont interdit les arrivées de migrants dans les ports siciliens, où débarquent en général plus de deux tiers des nouveaux arrivants. Ce sont donc les ports du sud de la péninsule ou de Sardaigne qui seront mis à contribution.

Avec AFP
 

Première publication : 18/05/2017

  • CRISE MIGRATOIRE

    À bord de l'Aquarius : "Si les ONG ne sont pas là, les migrants se noient"

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Environ 6 000 migrants secourus en Méditerranée en deux jours

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fin de l'évacuation des migrants de Grande-Synthe vers des centres d'accueil

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)