Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les rockers écolos de Midnight Oil reviennent après 15 ans de pause

En savoir plus

FOCUS

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de retour sur le marché obligataire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Destructeur", le feu ravage la Corse et le Sud-Est

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'absence remarquée de Macron à la conférence sur le sida

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

Rallye du Portugal: Tänak à son tour en tête après l'ES6

© AFP | La Ford Fiesta pilotée par le Finlandais Ott Tänak sur les routes du Rallye du Portugal, le 19 mai 2017 à Viana do Castelo

MATOSINHOS (PORTUGAL) (AFP) - 

L'Estonien Ott Tänak (Ford Fiesta) a pris la tête du rallye du Portugal, 6e manche du Championnat du monde WRC, à l'issue de l'ES6 courue vendredi après-midi à Caminha (nord).

A ce stade de la course disputée sur terre, le pilote de 29 ans devance le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) d'un dixième de seconde et le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai i20) de 3 sec 7/10.

Le Français Sébastien Ogier (Ford Fiesta), quadruple champion du monde en titre et leader du Championnat, pointe au 6e rang, à 8 sec et 2/10 de Tänak.

Au cours de cette 1ère journée, le rallye du Portugal a déjà connu une série de changements au sommet du classement.

Vainqueurs ex aequo de la super spéciale d'ouverture de jeudi, le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20) et le Norvégien Mads Ostberg (Ford Fiesta) ont cédé la place au Néo-Zélandais Hayden Paddon dès l'ES2. Le pilote kiwi a ensuite été doublé à l'issue de l'ES3 par Latvala, à son tour délogé par le Britannique Kris Meeke (Citroën C3) après l'ES5.

© 2017 AFP