Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les rockers écolos de Midnight Oil reviennent après 15 ans de pause

En savoir plus

FOCUS

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de retour sur le marché obligataire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Destructeur", le feu ravage la Corse et le Sud-Est

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'absence remarquée de Macron à la conférence sur le sida

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

Les six frères et soeurs de Prince sont ses seuls héritiers

© AFP/Archives | Prince en concert au Parc des Princes, à Paris le 16 juin 1990

NEW YORK (AFP) - 

Un juge du Minnesota, dans le nord des Etats-Unis, a tranché vendredi une longue bataille en justice: les six frères et soeurs du chanteur Prince sont ses seuls héritiers.

"Les héritiers de la fortune ont été désignés comme étant Omarr Baker, Alfred Jackson, Sharon Nelson, Norrine Nelson, John R. Nelson et Tyka Nelson", a précisé le juge.

Cette décision ne va pas transférer immédiatement la fortune de Prince, qui est évaluée à plus de 300 millions de dollars, à ces ayants-droit.

Mais elle ouvre une période d'un an au cours de laquelle pourront se faire connaître des tiers affirmant être des descendants du Kid de Minneapolis.

Si le juge les refuse comme héritiers, sa décision sera définitive.

Prince est décédé soudainement à 57 ans le 21 avril 2016 d'une overdose accidentelle de puissants médicaments antidouleur.

Cette décision intervient neuf jours après une audition lors de laquelle les frères et soeurs du chanteur avaient réclamé un jugement et après des mois de requêtes, parfois farfelues, de gens affirmant être des descendants ou des héritiers de Prince.

Une femme a ainsi prétendu s'être mariée en secret avec lui à Las Vegas et un musicien inconnu a affirmé que Prince lui avait promis lors d'une tournée de lui remettre toute sa fortune.

Cette décision judiciaire va aussi clarifier le contrôle du trésor légendaire de chansons non publiées de Prince, qui font déjà l'objet de contrats pour des sorties futures.

Le chanteur, qui ne buvait pas, se disait végétarien et refusait les musiciens qui se droguaient, n'a pas laissé de testament et n'avait pas d'enfant reconnu.

© 2017 AFP