Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Asie - pacifique

L'organisation État islamique revendique l'attaque du casino de Manille

© Noel Celis, AFP | Des agents des forces de l'ordre postés devant l'entrée du casino de Manille où l'attaque s'est produite.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/06/2017

L'organisation État islamique a revendiqué vendredi, via son organe de propagande, l'attaque commise durant la nuit dans un casino de Manille qui a fait 36 morts. Les autorités philippines ont d'abord évoqué une attaque à main armée.

L'organisation État islamique (EI) a revendiqué vendredi 2 juin l'attaque commise durant la nuit dans un casino de Manille, aux Philippines, qui a fait 36 morts.

>> À lire sur France 24 : "Incendie meurtrier dans un complexe hôtelier de Manille"

Les autorités philippines ont, elles, évoqué pour expliquer le drame, une attaque à main armée ayant mal tourné et provoqué un incendie, puis une forte bousculade.

La revendication de l'EI figure dans un message diffusé par son organe de propagande. "Des combattants de l'État islamique ont mené l'attaque à Manille aux Philippines hier", affirme-t-ils, dans un communiqué sur les réseaux sociaux.

Cette revendication confirme une information du centre américain de surveillance des sites Internet jihadistes SITE, citant un membre de l'EI assurant que l'attaque avait été perpétrée par des "loups solitaires" de cette organisation.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 02/06/2017

  • PHILIPPINES

    Incendie meurtrier dans un complexe hôtelier de Manille

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Philippines : l'EI à l'assaut du sud de l'archipel

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Philippines : Duterte menace d'étendre la loi martiale à tout le pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)