Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : seul au monde, le Real Madrid gifle la Juve et conserve son titre

© Javier Soriano, AFP | Le Real Madrid est devenu le premier club à conserver son titre en C1 depuis 1990.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 à Cardiff

Dernière modification : 03/06/2017

Au terme d'une prestation de haute volée, le Real Madrid a remporté sa 12e Ligue des champions en corrigeant la Juventus Turin (4-1). Le club merengue, entrainé par Zinedine Zidane, est devenu le premier club à conserver son titre en C1 depuis 1990.

Plus que jamais, le Real Madrid est seul au monde... Vainqueur samedi soir de sa 12e Ligue des champions en dominant la Juventus Turin à Cardiff (4-1), le club merengue a conforté son statut de club le plus titré en C1 et s'est surtout offert le luxe de conserver son trophée. Une première depuis le "doublé" de l'AC Milan, vainqueur en 1989 puis en 1990. Et Zinedine Zidane de marcher ainsi dans les pas du mythique Arrigo Sacchi, qui avait alors mené les Rossoneri sur le toit de l'Europe à deux reprises.

Mais contrairement à ce que pourrait laisser penser le tableau d'affichage, le Real Madrid n'a pas vécu une soirée aisée. La première mèche a même été allumée par des Bianconeri nettement mieux rentrés dans le match que leurs adversaires. Sur un second ballon, Pjanic a décoché une superbe frappe aux 20 mètres, repoussée par un Keylor Navas à la parade, qui a détourné le ballon d'une belle horizontale sur sa droite (7e).

Mandzukic pour l'honneur

Il a fallu attendre la fin du premier quart d'heure pour que le Real parvienne enfin à toucher un peu le ballon. Mais, bousculés dans l'entrejeu, les Madrilènes s'en sont alors remis au génie de leur superstar Cristiano Ronaldo. Servi dans l'axe pour lancer une contre-attaque, il a intelligemment servi Carvajal sur la droite. Une fois rentré dans les 20 derniers mètres, le latéral merengue lui a astucieusement remis le ballon à l'entrée de la surface et CR7 a fusillé Gianluigi Buffon d'un plat du pied enroulé (1-0, 21e).

Sonnée, la Juventus Turin n'a toutefois pas mis longtemps à se remettre la tête à l'endroit. Bien aidée par les trois joueurs les plus remuants de la première période, Sandro, Pjanic et Khedira, l'attaque de la Vieille Dame a enfin trouvé la faille. Et de quelle manière ! Après une remise d'Higuain, Mandzukic a enchaîné un contrôle de la poitrine et une reprise acrobatique qui est venue se loger dans la lucarne de Navas. Une égalisation sublime (1-1, 27e) qui figurera sans nul doute dans la sélection des buts de l'année en janvier prochain. Et les deux équipes de rentrer aux vestiaires sur un score de parité plutôt logique, malgré une domination globalement italienne.

La Juve s'est liquéfiée

Dès l'entame du second acte, la rencontre a basculé dans un rythme plus conforme à une finale de C1. Plus de tactique, moins de folie et de fait moins d'occasions, même si Isco (48e), Modric (54e) et Marcelo (55e) ont tout de même tenté leur chance devant Buffon, sans succès.

Mais face au coups de boutoir du Real, le onze bianconero – le 2e plus âgé de l'histoire des finales de C1 – a fini par perdre le fil de la rencontre peu après l'heure de jeu. Sur un ballon mal repoussé par la défense de la Juve, Casemiro a décoché une grosse frappe du droit en première intention. Le ballon, masqué par une forêt de jambes, est retombé sur la base du poteau de Buffon avant de finir sa course dans les filets (2-1, 61e).

Et derrière, le Real a déroulé. Modric, tout d'abord, a délivré une merveille de centre à Cristiano Ronaldo au premier poteau pour le but du break (3-1, 64e), avant qu'Asensio, entrée en cours de jeu, ne parachève l’œuvre madrilène du soir (4-1, 90e). Entre-temps, la Juventus avait déjà coulé et Cuadrado avait même quitté prématurément ses coéquipiers pour une vilaine faute sur Sergio Ramos (84e).

Une triste fin de saison pour la Vieille Dame, qui aura donc laissé filer sa septième finale de C1 en neuf tentatives. Mais l'histoire retiendra surtout que le Real Madrid, lui, en a ajouté deux à son palmarès en seulement douze mois. Et qu'il s'offre un doublé Liga-C1 qu'il n'avait plus réalisé depuis 1958. Et quand on sait l'importance que le Real porte à son histoire, nul doute que cette soirée du 3 juin 2017 restera longtemps dans les mémoires du côté de la "Maison blanche".

Première publication : 03/06/2017

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : à Cardiff, le Real et la Juve ont une histoire à embellir

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    SFR Sport va diffuser la Ligue des champions et la Ligue Europa à partir de 2018

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le Real Madrid écarte l'Atletico et rejoint la Juve en finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)