Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Les Républicains : Les travaux d’Hercule de Laurent Wauquiez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kev Adams, dans la peau d’un snowboarder surdoué

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Avec Jerusalem, les États-Unis ont réduit les chances d’une solution négociée"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la frontière irlandaise, casse-tête du Brexit

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La réunion de l'OMC accouche de... rien

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quand Erdogan se pose en sauveur des Palestiniens"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Froome en sursis ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

G5 Sahel : le don de 100 millions de dollars de Riyad

En savoir plus

LE DÉBAT

G5 Sahel : une force militaire régionale pour remplacer Barkane ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Les négociations de paix sur la Syrie reprendront le 10 juillet à Genève

© Fabrice Coffrini, AFP | Staffan de Mistura le 19 mai 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/06/2017

L’envoyé spécial de l’ONU sur la Syrie, Staffan de Mistura, a indiqué samedi que les négociations de paix sur la Syrie allaient reprendre le 10 juillet à Genève. Le dernier round s'était terminé le 19 mai dernier, sans réel progrès.

Une nouvelle session de négociations de paix sur la Syrie débutera la 10 juillet à Genève, a indiqué samedi 17 juin Staffan de Mistura, l’envoyé spécial de l’ONU sur la Syrie, dans un communiqué.

Le dernier round de négociations de paix sur la Syrie s'était terminé le 19 mai dernier, après quatre jours de discussions, sans réel progrès et sur fond de tension. Seule avancée tangible lors de ce round : des entretiens de fonctionnaires de l'ONU avec des experts du gouvernement et de l'opposition pour aborder "des questions juridiques et constitutionnelles".

Cessez-le-feu à Deraa

L'armée syrienne a annoncé de son côté l'entrée en vigueur, ce samedi, d'un cessez-le-feu à Deraa, une ville du sud du pays dont elle tente depuis un mois, avec l'aide de ses alliés, de reprendre aux rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) qui en contrôlent une partie.

Damas a présenté cette initiative comme un soutien aux "efforts de réconciliation", tandis qu'un porte-parole du Front du Sud de l'ASL l'a expliquée par les lourdes pertes en hommes et en matériel infligées aux forces gouvernementales.

"À Deraa, une trêve pour préparer le terrain des prochaines négociations à Genève"

En six ans, la guerre en Syrie a causé la mort de plus de 320 000 personnes, chassé plus de la moitié des Syriens de leurs foyers et détruit l'économie et les infrastructures de ce pays du Proche-Orient.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 17/06/2017

  • SYRIE

    Syrie : l'ONU juge excessifs les bombardements à Raqqa

    En savoir plus

  • FRANCE

    Activités de Lafarge en Syrie : l'enquête confiée à trois juges

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : les Forces démocratiques syriennes ouvrent un second front à Raqqa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)