Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar, nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration: tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux Etats-Unis : le président et Trump, une complicité et des désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

L’invité du jour

Jean-Claude Heudin : "L’intelligence artificielle, c’est un peu comme la force dans Star Wars"

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les ravages du Tramadol, drogue de synthèse prisée des jeunes

En savoir plus

FRANCE

Un homme soupçonné d’avoir agressé Nathalie Kosciusko-Morizet placé en garde à vue

© Gonzalo Fuentes, AFP | Nathalie Kosciusko-Morizet quitte l'hôpital accompagnée de son frère et de sa soeur, le 16 juin 2017, après avoir été agressée la veille.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/06/2017

Un homme a été placé en garde à vue samedi après avoir répondu à la convocation des policiers. Il est soupçonné d’avoir agressé Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate LR aux législatives, alors qu’elle tractait sur un marché.

Un homme soupçonné d’avoir agressé Nathalie Kosciusko-Morizet a été placé en garde à vue samedi 17 juin. La candidate Les Républicains (LR) aux législatives distribuait des tracts sur un marché du 5e arrondissement de Paris lorsqu’elle a été violentée par un homme.

À la veille du second tour des législatives, le suspect a été placé en garde à vue à 8h30 "pour des faits de violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public" après cette agression contre l'ancienne ministre, a indiqué une source proche du dossier.

Cet homme, né en 1962, s'est présenté de lui-même samedi matin à la police judiciaire de Paris, répondant à la convocation des enquêteurs, selon cette même source. "Il a été identifié après des témoignages et grâce à l'exploitation de la vidéo-surveillance", a expliqué une source policière. Selon franceinfo, le suspect, qui avait pris la fuite après l'incident, est maire d'une commune de Normandie.

Bousculée, Nathalie Kosciuscko-Morizet avait chuté et perdu connaissance pendant plusieurs minutes avant d'être transportée à l'hôpital, où elle a été gardée en observation jusqu'à vendredi.

L'enquête de police a été confiée au 3e district de police judiciaire de Paris.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/06/2017

  • LÉGISLATIVES 2017

    Deuxième tour des législatives : les principaux duels à suivre

    En savoir plus

  • POLITIQUE

    Législatives 2017 : l'abstention massive fait resurgir le débat sur le scrutin proportionnel

    En savoir plus

  • FRANCE

    Législatives 2017 : que vont devenir les députés battus aux élections législatives ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)