Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

FRANCE

Un homme soupçonné d’avoir agressé Nathalie Kosciusko-Morizet placé en garde à vue

© Gonzalo Fuentes, AFP | Nathalie Kosciusko-Morizet quitte l'hôpital accompagnée de son frère et de sa soeur, le 16 juin 2017, après avoir été agressée la veille.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/06/2017

Un homme a été placé en garde à vue samedi après avoir répondu à la convocation des policiers. Il est soupçonné d’avoir agressé Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate LR aux législatives, alors qu’elle tractait sur un marché.

Un homme soupçonné d’avoir agressé Nathalie Kosciusko-Morizet a été placé en garde à vue samedi 17 juin. La candidate Les Républicains (LR) aux législatives distribuait des tracts sur un marché du 5e arrondissement de Paris lorsqu’elle a été violentée par un homme.

À la veille du second tour des législatives, le suspect a été placé en garde à vue à 8h30 "pour des faits de violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public" après cette agression contre l'ancienne ministre, a indiqué une source proche du dossier.

Cet homme, né en 1962, s'est présenté de lui-même samedi matin à la police judiciaire de Paris, répondant à la convocation des enquêteurs, selon cette même source. "Il a été identifié après des témoignages et grâce à l'exploitation de la vidéo-surveillance", a expliqué une source policière. Selon franceinfo, le suspect, qui avait pris la fuite après l'incident, est maire d'une commune de Normandie.

Bousculée, Nathalie Kosciuscko-Morizet avait chuté et perdu connaissance pendant plusieurs minutes avant d'être transportée à l'hôpital, où elle a été gardée en observation jusqu'à vendredi.

L'enquête de police a été confiée au 3e district de police judiciaire de Paris.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/06/2017

  • LÉGISLATIVES 2017

    Deuxième tour des législatives : les principaux duels à suivre

    En savoir plus

  • POLITIQUE

    Législatives 2017 : l'abstention massive fait resurgir le débat sur le scrutin proportionnel

    En savoir plus

  • FRANCE

    Législatives 2017 : que vont devenir les députés battus aux élections législatives ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)