Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Cameroun : les humanitaires face aux pénuries alimentaires dans les camps de réfugiés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il s'appelait Julian Cadman"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Areva quitte la Bourse de Paris"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans le cartable d'Emmanuel Macron"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la Cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

EUROPE

Incendie de la tour Grenfell à Londres : le bilan passe à 79 morts ou présumés morts

© Tolga Akmen, AFP | Près de la tour incendiée, un mur où les Londoniens font part de leur soutien aux victimes.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/06/2017

La police londonienne a annoncé, lundi, que le bilan des victimes de l'incendie de la tour de logements sociaux à Londres était de 79 morts ou présumés morts. Près de 600 personnes habitaient l'immeuble.

L'incendie de la tour de logements sociaux Grenfell à Londres a fait 79 morts ou présumés morts, selon un dernier bilan toujours provisoire fourni, lundi 19 juin, par le chef de la police de la capitale britannique, Stuart Cundy.

Cinq personnes qui étaient jusque là portées disparues ont été retrouvées saines et sauves, a-t-il ajouté. Stuart Cundy a précisé que le nombre de victimes était encore susceptible de changer, mais dans des proportions sensiblement inférieures à celles observées ces derniers jours. Près de 600 personnes habitaient dans les 120 appartements de cet immeuble.

Stuart Cundy a aussi prévenu une nouvelle fois que certains corps pourraient ne jamais être identifiés en raison de la violence du brasier.

>> À lire : Critiquée, May promet d'instaurer un fonds d’aide aux victimes

L'incendie, qui s'est déclenché dans la nuit du 13 au 14 juin, est désormais totalement éteint et rien ne laisse penser, à ce stade de l'enquête, qu'il a été délibérément provoqué.

Cette tragédie est venue s'ajouter à la vague d'attentats et à la crise politique qui ébranle la Grande-Bretagne, ainsi que l'a souligné samedi matin la reine Elizabeth II lors d'une cérémonie organisée au palais de Buckingham. "Le pays a connu une succession d'horribles tragédies", a-t-elle dit.

Critiquée pour sa gestion après l'incendie, Theresa May a promis l'instauration d'un fonds d'aide aux victimes de 5 millions de livres. Des habitants, excédés, ont manifesté le même jour dans le quartier du sinistre en scandant des slogans hostiles à la Première ministre.

La Première ministre a reconnu que le soutien initial apporté aux familles était "insuffisant" et annoncé le déploiement de personnels supplémentaires sur place ainsi que la promesse de reloger les habitants de la tour qui se retrouvent à la rue. Son porte-parole a précisé lundi être que le gouvernement était en contact avec les autorités locales.

Avec AFP

 

Première publication : 19/06/2017

  • ROYAUME-UNI

    Près de 60 personnes tuées dans l'incendie de la tour Grenfell à Londres

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Incendie à Londres : critiquée, May promet d'instaurer un fonds d’aide aux victimes

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Incendie de la tour à Londres : le bilan ne cesse de s'alourdir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)