Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Mexique : siphonner les oléoducs, un marché juteux pour les cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Hitman et bodyguard " : Ryan Reynolds et Samuel Jackson en meilleurs ennemis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Qu'achètent les Etats-Unis en Afghanistan?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Code du travail : le dernier round

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Fou ou terroriste?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections générales en Angola : derniers meetings avant le scrutin de mercredi

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les humanitaires face aux pénuries alimentaires dans les camps de réfugiés

En savoir plus

Rugby: "Pas de gros changements" pour le 3e test contre la France" affirme Coetzee

© AFP | Le sélectionneur des Springboks Allister Coetzee, le 9 juin 2017 à Pretoria

JOHANNESBURG (AFP) - 

"Il n'y aura pas de gros changements pour samedi", a déclaré mardi le sélectionneur sud-africain Allister Coetzee, qui veut profiter du dernier test contre le XV de France samedi à Johannesburg pour que son équipe s'améliore encore dans certains secteurs.

"Nous devons progresser dans certains secteurs, aussi est-il nécessaire de travailler dans la continuité et de conserver certaines combinaisons qui ont bien fonctionné" lors des deux premiers tests largement remportés par les Springboks (37-14 à Pretoria puis 37-15 à Durban), a déclaré le sélectionneur lors d'un point-presse à l'hôtel de la délégation springbok dans la banlieue de Johannesbourg.

"Le fait que nous ayons remporté la série n'aura pas d'influence sur notre approche du match à l'Ellis Park (de Johannesbourg), a poursuivi Coetzee. "Nous allons poursuivre notre processus, parce qu'il y a encore beaucoup de travail à accomplir", a ajouté le coach qui s'est dit "cependant ravi des progrès et des efforts de ses joueurs lors des deux tests précédents".

Au sein d'une équipe qui, les Français sont prévenus, ne bradera pas cette rencontre, un seul changement pour l'instant est sûr, celui du flanker Oupa Mohoje, sorti du terrain dimanche à Durban et victime d'une commotion cérébrale, dont le remplaçant devrait être Jean-Luc du Preez, le fils de l'ancien demi de mêlée des Boks Robert du Preez.

Quant à Jesse Kriel, une décision sur le maintien du centre, sur lequel le test de Durban a laissé des traces, sera prise jeudi après l'entraînement.

© 2017 AFP