Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections législatives au Sénégal: 165 députés doivent être désigner ce dimanche.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'unique centre de déradicalisation en France ferme ses portes

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris-2024 : le rêve olympique de la capitale française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La renaissance du château de Chambord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Venezuela : "un coup d'État contre le peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Amazon, la conquête avant tout

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron nationalise les chantiers navals"

En savoir plus

FOCUS

France : Sarah Halimi a-t-elle été tuée parce qu’elle était juive ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'opposition vénézuélienne interdite de manifester avant le vote de dimanche

En savoir plus

US Open: Koepka s'offre son premier titre du Grand Chelem

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP | L'Américain Brooks Koepka lors de la finale de l'US Open le 18 juin 2017 à Hartford, Wisconsin

ERIN (ETATS-UNIS) (AFP) - 

L'Américain Brooks Koepka a remporté à 27 ans l'US Open, son premier titre du Grand Chelem de golf, dimanche sur le parcours d'Erin Hills (Wisconsin).

Koepka, 22e au classement mondial, a rendu une dernière carte de 67 (-5) pour un total de 272 (-16) et a devancé son compatriote Brian Harman et le Japonais Hideki Matsuyama, 2e ex aequo (276).

Il a succédé à son compatriote et grand ami Dustin Johnson, N.1 mondial, qui n'a pas passé le cut vendredi à l'issue du 2e tour.

Deuxième en début de journée à un coup de Harman, Koepka a fait la différence en enchaînant trois birdies de suite sur les trous N.14, 15 et 16.

Il s'est beaucoup mieux adapté aux conditions de jeu rendues compliqués par de fortes rafales de vent que d'autres prétendants, comme Rickie Fowler, 5e (278), et Justin Thomas, auteur d'une carte-record de 63 la veille et finalement 9e (280).

Il a égalé le Nord-Irlandais Rory McIlroy, vainqueur de l'épreuve en 2011 avec le même score de -16.

Le Floridien ne comptait jusqu'à dimanche qu'un seul titre du circuit professionnel nord-américain (PGA) à son palmarès, l'Open de Phoenix remporté en 2015.

Koepka tournait depuis quelques temps déjà autour de la consécration: il avait terminé 4e de l'US Open 2014 et du Championnat PGA 2016.

L'US Open 2017 est le septième tournoi majeur consécutif remporté par un joueur qui n'avait pas encore de titre du Grand Chelem à son palamarès.

© 2017 AFP