Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

Moyen-Orient

Drone abattu en Syrie : la Russie accuse la coalition internationale de "complicité de terrorisme"

© Senior Airman Matthew Bruch / US Air Forces Central Command / AFP | Un avion américain F-15 Strike Eagle.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/06/2017

Après la destruction par un avion américain d'un drone armé des forces pro-régime dans le Sud syrien, la Russie a accusé, mardi, la coalition internationale, menée par les États-Unis, de "complicité de terrorisme".

La tension est encore montée d'un cran entre la Russie et les États-Unis, en Syrie. Après qu'un avion américain a détruit un drone armé des forces pro-régime dans le Sud syrien, dans la nuit de lundi à mardi 20 juin, Moscou a accusé la coalition internationale, menée par Washington, de "complicité de terrorisme".

"En Syrie, ce genre de frappes s'apparente à une complicité de terrorisme", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, dans une interview à l'agence de presse Interfax.

Le drone de fabrication iranienne Shaheed 129 a été abattu par un avion américain F-15 Strike Eagle, après avoir "montré une intention hostile et s'être dirigé vers des forces de la coalition", selon un communiqué diffusé par la coalition.

Deux incidents en quarante-huit heures

Ce nouvel incident est intervenu à peine quarante-huit heures après la destruction, dimanche, d'un appareil de l'armée syrienne par un avion de chasse américain dans la région de Raqqa, dans le nord de la Syrie. La Russie, alliée du régime de Damas, avait alors annoncé qu'elle suspendait son canal de communication militaire avec les Américains sur les opérations en Syrie. Un canal qui joue un rôle clef pour éviter les incidents.

Le Kremlin avait aussi prévenu qu'il pointerait ses missiles vers les avions de la coalition internationale survolant la Syrie à l'ouest de l'Euphrate.

Il y a deux semaines, les États-Unis avaient déjà abattu un drone des prorégime à Al-Tanaf, près de la frontière irakienne. Ils avaient aussi bombardé des combattants prorégime qui s'approchaient d'Al-Tanaf où des forces spéciales américaines entraînent des groupes syriens face à l'EI.

Avec AFP

Première publication : 20/06/2017

  • SYRIE

    Syrie : l'ONU juge excessifs les bombardements à Raqqa

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Les négociations de paix sur la Syrie reprendront le 10 juillet à Genève

    En savoir plus

  • SYRIE

    Washington abat un avion syrien dans la province de Raqqa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)