Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Football

Fraude fiscale : l'entraîneur José Mourinho dans le viseur de la justice espagnole

© Oli Scarff, AFP | L'entraîneur de Manchester United José Mourinho, en mars 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/06/2017

La justice espagnole a annoncé l'ouverture d'une procédure à l'encontre de l'entraîneur de football portugais José Mourinho, sur lequel pèsent des soupçons de fraude fiscale.

L'entraîneur de Manchester United José Mourinho a été visé mardi 20 juin par une plainte du parquet espagnol pour fraude fiscale.

Les faits dont il est accusé remontent à l'époque où il dirigeait l'équipe du Real Madrid, entre 2010 et 2013. Selon le ministère public espagnol, le technicien portugais doit 3,3 millions d'euros au fisc. On lui reproche de ne pas avoir déclaré au Trésor public des revenus issus de ses droits à l'image en 2011 et 2012.

Plusieurs grands noms dans le viseur

José Mourinho a déjà payé une amende de 1,15 million d'euros en 2014, mais les autorités fiscales ont estimé que les documents présentés à l'époque par l'actuel entraîneur de Manchester United étaient incorrects.

Ces accusations interviennent alors que plusieurs grands noms du football espagnol sont eux aussi dans le viseur des autorités fiscales, à l'image de la star portugaise Cristiano Ronaldo qui devra se présenter devant la justice le 31 juillet. L'attaquant du Real Madrid est accusée d'une fraude fiscale de 14,7 millions d'euros par le parquet de Madrid, qui fait mention de sociétés basées en Irlande et aux Îles Vierges britanniques.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 20/06/2017

  • FOOTBALL

    Le nouveau président de la Fifa Gianni Infantino cité dans les "Panama papers"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur UEFA de la saison

    En savoir plus

  • EURO-2016

    Euphorique, le Portugal fête le retour de ses champions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)