Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"En Espagne, l'article 155 pour sauver les Catalans"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : la "flat tax" sur les revenus du capital adoptée à l'Assemblée

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Centrales nucléaires : opérations démantèlement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : la mobilisation contre la réforme du travail s'essouffle

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : nouveaux affrontements entre opposants et policiers

En savoir plus

LE DÉBAT

Catalogne : la procédure de divorce enclenchée ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Catalogne : la procédure de divorce enclenchée ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Interview d'Emmanuel Macron : les "riches" et la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'art de perdre, d'Alice Zeniter

En savoir plus

BILLET RETOUR

Retour dans les pays qui ont marqué l’actualité, les villes traumatisées par la guerre, une catastrophe naturelle ou un désastre industriel. Le dimanche à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 23/06/2017

Sénégal : en Casamance, l'espoir d'une nouvelle ère

© Capture d'écran France 24

"Ni guerre, ni paix." C'est en ces termes que les Casamançais qualifient le conflit qui a longtemps secoué cette région du sud du Sénégal. Avec l'accalmie de ces dernières années, ils espèrent enfin renouer avec une paix durable et le développement économique.

La rébellion séparatiste de la Casamance est née en décembre 1982, lorsqu'à Ziguinchor, la ville principale de cette région du sud du Sénégal enclavée entre la Gambie et la Guinée-Bissau, des manifestants dénoncent l’abandon par ceux qu’ils appellent les "nordistes" de Dakar. Dès lors, indépendantistes et forces de l’ordre s'affronteront sporadiquement pendant plus de trois décennies, au cours desquelles l’insécurité mine l’économie de la région et fait plusieurs dizaines de milliers de déplacés et réfugiés dans les pays voisins.

Désenclavement en cours

Aujourd’hui, la situation semble enfin apaisée et sur le terrain, le statu quo prime. La Casamance est sans doute aujourd’hui pacifiée, mais cette région éloignée de la capitale se sent toujours délaissée. Élu en 2012, le président Macky Sall a fait de la paix dans la région une de ses priorités.

En attendant que les négociations aboutissent peut-être enfin, les habitants, eux, vont de l’avant. Les défis restent nombreux : personnes déplacées, terrains minés, économie en sommeil... Mais le désenclavement est en cours et laisse présager de jours meilleurs pour la région la plus fertile du pays. Ancien combattant, paysans, journaliste, victime du conflit : les habitants de la région nous racontent le passé... et le futur de la Casamance.

Par Sarah SAKHO , Vincent ROUX

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/09/2017 Asie - pacifique

Vidéo : un parfum de France flotte toujours sur Pondichéry

Nos reporters sont retournés à Pondichéry, dans le golfe du Bengale, ancien comptoir de la Compagnie française des Indes orientales. Cinquante-cinq ans après son rattachement à...

En savoir plus

15/09/2017 Asie - pacifique

Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l'eau et la vie

Située à cheval entre le Kazakhstan et l’Ouzbékistan, la mer d’Aral, forte de 66 000 km², était autrefois le quatrième lac salé du monde. Mais à compter de 1960, les Soviétiques...

En savoir plus

01/09/2017 guerre

Au Nigeria, les habitants du Biafra se souviennent

Chômage de masse, corruption endémique, flambée de violences… Le Biafra, région orientale du Nigeria, peine à tourner la page de la guerre civile qui l’embrasa de 1967 à 1970....

En savoir plus

07/07/2017 États-Unis

Aux États-Unis, Youngstown la désindustrialisée veut se réinventer

La ville de Youngstown, dans l'État de l'Ohio, symbolise à elle seule tout ce qui, jadis, faisait la gloire de la "Steel belt" - cette région industrielle dans le nord-est des...

En savoir plus