Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Pascal Légitimus : un illustre Inconnu

En savoir plus

FOCUS

Lutte contre le terrorisme en France : l'opération sentinelle à bout de souffle?

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je suis Daphne"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme du travailleur détaché : vers un alignement des rémunérations

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Réduire un homme à un porc est aussi vain que considérer une femme comme un objet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Somalie : au moins 300 morts dans le double attentat à la bombe à Mogadiscio

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 1)

En savoir plus

FRANCE

"Pacte mondial pour l'environnement" : Macron portera le projet devant l'ONU "dès septembre"

© Etienne LAURENT / POOL / AFP | Emmanuel Macron entouré de Laurent Fabius et de l'ancien secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon à la Sorbonne le 24 juin.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/06/2017

Emmanuel Macron s'est engagé à porter devant l'ONU le projet de "pacte mondial pour l'environnement" présenté samedi à Paris par des juristes, des personnalités politiques, et des experts écologistes.

Emmanuel Macron poursuit son offensive en faveur de l’environnement. Le président français s'est engagé à porter "dès septembre prochain" devant l'ONU le projet de "pacte mondial pour l'environnement" présenté ce samedi 24 juin, à Paris, par des juristes, personnalités politiques, experts et militants écologistes pour renforcer le droit de l'environnement.

"Sur la base de cet avant-projet de pacte mondial pour l'environnement, je m'engage, non pas simplement à venir faire un discours, (...) mais à agir", a souligné le chef de l'État en conclusion d'une journée consacrée à la présentation de ce texte qui vise à affirmer des grands principes comme celui de pollueur payeur, de réparation ou de précaution.

"Franchir une nouvelle étape"

Il a promis de porter "dès septembre prochain" devant les Nations unies ce texte dont les promoteurs souhaitent qu'il devienne un traité international. Même si "le processus (...) pour faire ratifier ce pacte mondial sera lent, difficile", a souligné le président.

"Sur le plan planétaire, nous devons franchir une nouvelle étape après l'accord de Paris" sur le climat conclu en 2015, a-t-il ajouté dans ce discours prononcé à la Sorbonne.

À la différence des textes internationaux actuels sur l'environnement qui, comme la Déclaration de Rio de 1992, sont purement déclaratifs, ce "pacte mondial" a pour ambition de pouvoir être invoqué contre les États devant des juridictions, selon le vœu de ses promoteurs. Le président américain Donald Trump avait fait début juin le choix de retirer les États-Unis de l'accord de Paris.

Avec AFP
 

Première publication : 24/06/2017

  • FRANCE

    "Make our planet great again" : l’Élysée à la pêche aux scientifiques sur le Web

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Vidéo : l'Amérique de Trump d'abord, l'environnement après

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Accord de Paris : des maires et des gouverneurs américains entrent en résistance

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)